Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Technologies

L’hôpital aux trois robots rigolos

Le Centre hospitalier régional de la Citadelle à Liège s’est muni de trois robots «humanisés». Ils divertissent les enfants et les personnes âgées mais sont aussi considérés par le personnel soignant comme des «aides thérapeutiques». Reportage.

Pollux rencontre Cédric

Le Centre hospitalier régional de la Citadelle, à Liège s’est muni de trois robots «humanisés». Ils divertissent les enfants et les personnes âgées mais sont aussi considérés par le personnel soignant comme des «aides thérapeutiques». Reportage.

Sirius, Pollux et Véga. Les trois robots du CHR de la Citadelle, à Liège, ont des noms d’étoiles. C’est certainement parce que ce sont les «stars» incontestées de l’hôpital. En déambulant dans les couloirs du service de pédiatrie, on le remarque d’emblée: Pollux fait le pitre. Du haut de ses 58 centimètres, il se lance dans une Macarena endiablée devant les yeux ébahis de quelques enfants et adolescents qui s’attroupent sous l’œil rigolard des adultes.

Sans transition, le petit robot, au regard espiègle et aux yeux clignotants, enchaîne sur un twist débridé, puis sur une histoire en lien avec saint Nicolas. «À l’accueil, Pollux montre ce qu’il sait faire, il danse, il chante, il est super-attachant et il guide l’enfant vers la suite du chemin», raconte Angela Del Giudice, responsable de la polyclinique de pédiatrie.
«(...) Et il a un regard super-attachant. Ce que l’infirmière n’a pas forcément», Angela Del Giudice, responsable de la polyclinique de pédiatrie.
Mais attention, n’allez surtout pas dire au personnel soignant du CHR que leur robot est un joli jouet au prix modique de 15.000 euros. Avec ses caméras, ses capteurs d’ém...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Cédric Vallet

Cédric Vallet

Journaliste (jeunesse, aide à la jeunesse et migrations)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)