Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest Impression
Dossier : c'était mieux avant ?

Les jeunes sont militants. Autrement

Alter Échos n° 468 14 novembre 2018 Martine Vandemeulebroucke

Les jeunes sont-ils moins militants que leurs aînés? Leur engagement est différent. Fini les grands combats féministes, politiques, écologiques. Place aux mobilisations ponctuelles, individuelles. Ici maintenant plutôt qu’ensemble pour demain.

«Les jeunes ne s’engagent plus.» «Ils ne croient plus en rien.» Ce genre de sentences, on les entend depuis vingt ans au moins. En 1997 déjà, le sociologue Jacques Ion publiait La fin des militants et il relevait la dépolitisation, la désyndicalisation, le repli sur la vie privée des Français. Quel que soit leur âge. Il est difficile en effet de fair...

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.

Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)

A la Une