Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

« Rezippons la terre », du théâtre-action pour enfants qui suscite solidarité et réflexion

Cette année, l’opération « Place aux enfants » vivait sa huitième édition. Ce 18 octobre, plus de 40 000 enfants âgés de 8 à 12ans ont découvert dans leur quartier des lieux habituellement inaccessibles et qui pourtant font partie du quotidien des adultes. Ainsi chaque commune issue de la CommunautéWallonie-Bruxelles, 160 l’année dernière, proposait aux enfants de se plonger dans la vie politique, sociale, culturelle et sportive de leur cité. À Jurbise, petitecommune du Hainaut, le choix de l’activité s’est porté sur le spectacle « Rezippons la terre ». Une création née de la collaboration entre unecompagnie de théâtre-action, le Théâtre du Copion1, et d’une association d’éducation au développement, Autre Terre2. Aucœur du spectacle : être ou avoir et la solidarité.

28-07-2005 Alter Échos n° 151

Cette année, l’opération « Place aux enfants » vivait sa huitième édition. Ce 18 octobre, plus de 40 000 enfants âgés de 8 à 12ans ont découvert dans leur quartier des lieux habituellement inaccessibles et qui pourtant font partie du quotidien des adultes. Ainsi chaque commune issue de la CommunautéWallonie-Bruxelles, 160 l’année dernière, proposait aux enfants de se plonger dans la vie politique, sociale, culturelle et sportive de leur cité. À Jurbise, petitecommune du Hainaut, le choix de l’activité s’est porté sur le spectacle « Rezippons la terre ». Une création née de la collaboration entre unecompagnie de théâtre-action, le Théâtre du Copion1, et d’une association d’éducation au développement, Autre Terre2. Aucœur du spectacle : être ou avoir et la solidarité.

« Rezippons la terre » emmène les enfants dans une situation qu’ils connaissent bien. Celle qui les confronte à un vendeur, véritable as de la pub, qui acomme seul objectif de les faire consommer. Jusqu’au moment où ce vendeur reçoit un appel sur son indispensable GSM. Son banquier lui annonce qu’il est couvert dedettes… Après ces 10 minutes théâtrales, le comédien-animateur invite les enfants à des jeux théâtraux. Et d’être ainsi mis ensituation : acheter un nouveau cartable et faire face à toute la panoplie de pièges pour qu’ils achètent bien plus que le cartable ; ranger la multitude de jeux et devêtements empilés dans leur chambre et forcément devoir faire un tri ; recevoir l’identité d’un autre enfant du bout du monde qui, avec une somme d’argentdonnée, doit acquérir aux enchères le livre magique, celui qui donne accès aux savoirs, et se rendre compte que, dans l’assemblée, il y a un enfant qui a plusd’argent que tous les autres réunis…

Un spectacle déclencheur

« Nous partons de situations qui évoquent des choses concrètes du quotidien des enfants pour aborder les questions de la consommation, de la surconsommation, del’endettement, de la solidarité », souligne Claudia Marongiu de l’asbl Autre Terre. « Nous abordons l’intérêt du recyclage, du tri, de l’impactde la consommation sur l’environnement. Les enfants sont également mis en situation d’inégalité dans la répartition des richesses… Au bout del’animation, c’est eux qui donnent la signification du titre du spectacle : refermons la terre, réduisons les inégalités, permettons à tous d’avoiraccès aux ressources… ».

Le spectacle agit comme une sorte de déclencheur. Diffusé depuis un an déjà, tant en région liégeoise que dans le Borinage, il suscite ledéveloppement de projets au sein des établissements scolaires qui ont fait la démarche de l’accueillir : classe de solidarité, mise en place de containers, ramassagede vêtements, opération bol de riz… L’association « Théâtre du Copion » et « Autre Terre » n’est pas nouvelle. Leursprécédentes productions s’adressaient aux adultes mais « l’alliance » auprès du public enfant est toujours la même : le théâtre-action,comme outil d’expression, pour transformer le consommateur en acteur en le sensibilisant aux problèmes de développement au nord et au sud de la planète.

En province du Hainaut et à Liège

Le Théâtre du Copion est issu de la pratique du théâtre-action dans la région de Mons-Borinage. « Notre objectif principal est d’amener lethéâtre partout et pour tous, en proposant ou en créant des spectacle-animations. La structure légère de ces spectacles permet qu’ils soient joués aussibien dans les écoles, les salles de théâtre que dans les réfectoires, les salles de classe, de gym, les maisons de jeunes… L’animation qui suit lesreprésentations a pour but de susciter le débat et la prise de parole ». Autre Terre est une association issue du groupe Terre composé d’entreprises etd’associations d’économie sociale actives au Nord et au Sud. Autre Terre concrétise la volonté du groupe d’établir un monde plus juste et solidaire avecdes actions de développement rural intégré notamment au Pérou, aux Philippines et au Mali mais aussi des actions d’éducation au développement comme cespectacle « Rezippons la Terre ».

La présence de cette activité a-typique dans l’opération Place aux enfants s’explique. En effet, depuis un an, le service d’animation, de diffusion et deproduction de la Province de Hainaut paye la diffusion de « Rezippons la terre » dans toute la province. « C’est assez exceptionnel comme démarche. En plus elles’inscrit parfaitement dans l’esprit d’équitabilité que nous défendons. La province a également offert le spectacle, ce 18 octobre, à tous lesacteurs qui se sont impliqués dans l’opération Place aux enfants ». À Liège, la situation est quelque peu différente. Le spectacle repose surl’entière mobilisation de l’association. « Nous en faisons la publicité et il est évidemment diffusé gratuitement sur demande. Mais nous cherchons aussides moyens financiers pour l’adapter et le diffuser auprès des enfants de 8-10 ans ».

1. Théâtre du Copion, tél. : 065 64 35 31.
2. Autre Terre, tél. : 04 240 58 38.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)