Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

La Wallonie desserre les freins de l'accueil d'urgence

La ministre Éliane Tillieux va lancer un appel à projets aux CPAS pour la création de pôles d’urgence sociale dans le cadre des Plans hiver, amenés àdevenir une mission spécifique des Relais sociaux.

23-05-2010 Alter Échos n° 295

La ministre Éliane Tillieux va lancer un appel à projets aux CPAS pour la création de pôles d’urgence sociale dans le cadre des Plans hiver, amenés àdevenir une mission spécifique des Relais sociaux.

Récemment, les députés PS Graziana Trotta1 et Jean-Claude Maene2 ont interrogé en Commission parlementaire la ministre wallonne ÉlianeTillieux (PS)3, en charge de l’Action sociale, sur les solutions à apporter aux freins à l’hébergement des personnes en détresse sociale et sur laréinsertion sociale des sans-abri. Ils souhaitaient savoir quelles suites seraient données aux recommandations formulées dans l’étude réalisée par sixchercheurs engagés dans les six relais sociaux (Charleroi, La Louvière, Liège, Mons, Namur, Verviers). Pour rappel, AlteR&I4 avait assuré l’accompagnementméthodologique des chercheurs attachés aux différents relais sociaux. La recherche avait été publiée dans notre cahier Labiso nº 1055.

La ministre a signalé que ces recommandations devaient encore être opérationnalisées. En ce moment, les consultations se poursuivent avec le secteur, auquel elle a faitpart de ses priorités  :
• accentuer et soutenir le travail en réseau ;
• intervenir davantage sur le suivi de la personne dans son parcours et notamment sur le post-hébergement ;
• repenser le secteur des maisons d’accueil en termes de places et envisager le financement des abris de nuit ;
• entamer une réflexion plus générale sur la santé mentale et accentuer les collaborations entre les secteurs à ce niveau ;
• veiller à ce que les relais sociaux prévoient une solution pour les animaux de compagnie puisque la problématique existe.

« Au niveau local, précise Éliane Tillieux, chaque relais a été chargé d’établir un plan d’action pour mettre en œuvre lesrecommandations issues de son étude. »

Mieux coordonner les Plans hiver

Par ailleurs, la ministre constate que les relais sociaux jouent un rôle fondamental dans les plans hiver. À ce jour, seul le Relais social de Charleroi6 a rendu public sonrapport d’évaluation relatif à la période hivernale lors d’une conférence de presse le 7 mai. La ministre a applaudi au « bilan très positif du relaissocial de Charleroi. Toutes les personnes qui ont sollicité un hébergement d’urgence ont pu être accueillies (…) De manière plus générale, lesdispositifs mis en place ont vite démontré leur nécessité et leur efficacité. Les subventions complémentaires ont permis outre l’ouverture de placessupplémentaires dans les abris de nuit (Liège, Namur et Mons), d’élargir les heures d’ouverture de l’accueil de jour (La Louvière), d’acheter desvêtements, du matériel de chauffage (Namur), de financer du personnel de rue… » Pour le prochain hiver, elle souhaite mieux coordonner le travail de l’ensembledes relais sociaux de Wallonie. Les pistes envisagées consisteront à établir une collaboration avec les différents niveaux de pouvoir concernés, notamment via laConférence interministérielle ; à travailler à l’élaboration d’un protocole d’accord sur la mise en œuvre des plans hiver ; à élaborer un cahierdes charges minimum ouvrant le droit à une subvention spécifique « plan hiver » pour les relais et à entamer une réflexion plus générale afin defaire des plans hiver une mission spécifique des relais sociaux.

À cette fin, elle lancera en juin un appel à projets à l’attention des CPAS afin de soutenir la création de pôles d’urgence sociale. « Jesouhaite, par cette initiative, favoriser le regroupement de CPAS, afin de créer des dispositifs d’intervention 24h/24 permettant de répondre avec rapidité aux besoins despersonnes en situation de détresse (…) Les projets sélectionnés bénéficieront d’une intervention de 20 000 euros en frais d’investissement et de20 000 euros annuels dédiés au fonctionnement. Cette expérience vise à créer 15 pôles sur trois ans un peu partout en Wallonie. »

On en reparlera.

1. Graziana Trotta :
– adresse : rue du Campinaire, 9 à 6250 à Aiseau-Presles
– tél. : 071 38 21 00
– courriel : graziana.trotta@psmail.be
– site : www.trotta.be
2. Jean-Claude Maene :
– adresse : place de Seurre, 3-5-7 à 5570 Beauraing
– tél. : 082 71 00 10
– courriel : jcmaene@gmail.com
3. Cabinet d’Éliane Tillieux, en charge de l’Action sociale :
– adresse : rue des Brigades d’Irlande, 4 à 5100 Jambes
– tél. : 081 32 34 11
– courriel :info-tillieux@gov.wallonie.be
– site : http://tillieux.wallonie.be
4. Site : www.alteri.be
5. Cahier Labiso n° 105 « Les relais sociaux wallonss’interrogent sur les freins à l’accueil et à l’hébergement des sans-abri » – site : www.labiso.be
6. Relais social de Charleroi :
– adresse : bd Bertrand, 10 à 6000 Charleroi
– tél. : 071 50 67 31

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)