Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"La plate-forme GAIE regroupe les OISP et EFT de Tournai : "l'insertion par la citoyenneté""

21-05-2001 Alter Échos n° 98

Née il y a deux ans, la plate-forme GAIE1 (Groupement des associations insertion emploi) réunit l’ensemble des associations tournaisiennes qui agissent sur le terrain de laformation d’adultes : Organisations d’insertion professionnelle (OISP) et Entreprises de formation par le travail (EFT) ainsi que la Maison des familles. GAIE se veut pluraliste, chaquemembre continuant à faire référence à sa fédération. Bâtie sur trois piliers fondamentaux, GAIE vise à une progression commune des associationsau niveau de la pédagogie, de la méthodologie et des collaborations, objectifs contenus dans une charte qu’elles ont adoptée.
Face à un public en Hainaut occidental où le niveau de qualification est particulièrement bas, il s’agira de rompre avec un système éducatif traditionnelscolaire dans lequel les personnes ont le plus souvent eu une mauvaise expérience. Est donc mise en place une “pédagogie de la réussite” qui repart des compétencesindividuelles du stagiaire afin de lui permettre de construire un projet personnel d’insertion, de développer sa capacité à participer de façon critique et activeà la société. Pour arriver à ses fins, GAIE organise des formations pour les formateurs de ses associations, celles-ci visent à une plus grande adéquationdes services donnés au public spécifique qu’elles rencontrent. En ce qui concerne la méthodologie, outre que le dispositif doit tenir compte des spécificitésde la personne, priorité est donnée à la formation et non à la rentabilité. Retrouver le goût d’apprendre, améliorer la confiance en soi, faireprendre conscience des implications de la participation à un groupe ou à la société, aider les stagiaires à devenir acteurs plutôt qu’assistés,sont les quatre objectifs principaux poursuivis. Le troisième pôle prioritaire est la recherche d’une meilleure collaboration entre organismes, dans le but de mieux seconnaître et d’être capables de mettre à la disposition des stagiaires des filières d’insertion qui leur soient mieux adaptées, mais aussi dans celui demettre en commun leurs expériences et de construire des réponses plus cohérentes aux problèmes rencontrés, et enfin à terme développer des pratiquescommunes de formation. Plus fortes regroupées au sein de GAIE, une meilleure collaboration entre associations leur permettra peut-être également de faire face de façon unpeu plus sereine au phasing out d’Objectif 1.
Dans la pratique, de façon très schématisée, on peut dire que la plate-forme a investi l’espace qui sépare le public en difficulté de “moinsintéressés” par les formations, parce que moins accessibles, et les opérateurs publics de formations de plus en plus qualifiées. L’intérêt d’unetelle plate-forme réside dans l’obtention d’une meilleure visibilité et d’une meilleure reconnaissance. C’est ainsi notamment que GAIE s’estretrouvée représentée avec le CPAS et le Forem au sein de la Mission locale de Tournai.
Alors que GAIE s’apprête à faire le bilan de son action, elle planche aujourd’hui sur deux nouveaux projets. Le premier porte sur l’élaboration et la mise enœuvre d’une filière de qualité pour ses membres, un label, en collaboration avec le CSEF, dont les normes seraient définies par les différents acteurs (ycompris les stagiaires). Le second se tourne lui vers la prison de Tournai afin de trouver le moyen pour que les ex-détenus élaborent chaque fois un véritable projet deréinsertion plutôt qu’un simple passage “alibi” dans les associations d’insertion.
1 GAIE c/o Femmes prévoyantes socialistes, 48 rue du Fort à 5000 Ath, Contact : Sylvie Pinchart (présidente), tél. : 068 26 42 86.

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)