Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le 17 avril dernier a eu lieu à La Louvière le premier atelier de réinsertion par le cirque inaugurant ainsi la 3e antenne européenne (la 23e antenne mondiale) deCirque du Monde1. Le programme consiste en l’utilisation des arts du cirque comme pédagogie alternative auprès de jeunes en difficulté et en situation d’exclusion. Le projetétait annoncé en septembre : il démarre ce mois comme prévu.
La mise en œuvre des Cirques du Monde s’appuie sur une pléthore de partenaires issus de milieux les plus divers. À La Louvière, le projet est coordonné par le Centrerégional culturel du Centre, en partenariat avec le Contrat de sécurité et de société, le plan social intégré2 et une vingtaine d’autresassociations..
Déstabilisés, fragilisés, une quinzaine de jeunes reçoivent l’encadrement d’intervenants sociaux et d’artistes de cirque confirmés issus de l’Écolesupérieure des arts du cirque de Bruxelles, formés à la pédagogie de Cirque du Monde. L’objectif consiste à redonner à ces jeunes une estime de soi, unevalorisation tant personnelle sur le plan physique que collective, au niveau humain et social, par les techniques du cirque tout en tenant compte des caractéristiques et des conditionssociales de chacun d’eux. “Les ateliers visent spécifiquement à développer le sentiment d’appartenance à un groupe, la solidarité, la persévérance,l’écoute, la confiance en soi et la participation sociale. Le but premier de Cirque du Monde n’est pas de former de futurs artistes de cirque, bien que cela se soit déjà produità Montréal et au Brésil, précise Esther Gagné, coordinatrice du projet pour l’Europe. Mais il s’agit plutôt de leur donner un tremplin vers d’autresactivités, d’autres passerelles.”
La difficulté consiste à amener ces jeunes à focaliser leur attention : “La formation comprend un noyau de jeunes qui participent régulièrement. Autour, il y a desmoins assidus. Mais le travail s’effectuera toujours dans le respect de ce que les jeunes sont, de ce qu’ils vivent”.
Le matériel est financé par le Cirque du Monde et par le fonds extraordinaire de la Communauté française. Ainsi, dans un premier temps, la formation est assuréeà raison de 2×3 heures par semaine pendant 20 semaines. Mais le Centre régional culturel du Centre envisage de l’étendre à deux ans.
1 Cirque du Monde est né en 1993 de la rencontre de Cirque du Soleil et de diverses associations actives dans les domaines social et de la coopération. Les deux autres antenneseuropéennes sont Londres et Amsterdam. Cirque du Soleil Europe BV, Esther Gagné, Social Affairs and International Cooperation Coordinator, Ottho Heldringstraat 3 à 1066 AZAmsterdam, Pays-Bas, tél. : +31 20 355 03 55, e-mail : egagne@europe.cirquedusoleil.com
2 Centre culturel régional du Centre, Aline Baudouin, tél. : 064 21 51 21, e-mail : aline.baudouin@ccrc.be ; Contrat de sécurité et de société, rue Albert Ier19 à 7100 La Louvière, tél. : 064 22 85 71.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)