Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

L'autonomisation en débat au Centre bruxellois de coordination sociopolitique

« Autonomisation et responsabilisation des individus : qu’est-ce qui ne va pas ? » À en juger par le public nombreux qui assistait à la dernière « rencontreirisée » du CBCS (Centre bruxellois de coordination sociopolitique), ce 11 février, la question faisait écho aux préoccupations de nombreux travailleurs du champsocial bruxellois.

15-02-2008 Alter Échos n° 245

« Autonomisation et responsabilisation des individus : qu'est-ce qui ne va pas ? » À en juger par le public nombreux qui assistait à la dernière « rencontreirisée » du CBCS (Centre bruxellois de coordination sociopolitique), ce 11 février, la question faisait écho aux préoccupations de nombreux travailleurs du champsocial bruxellois.La grammaire et la sémantique des politiques inspirées du concept d'État social actif sont désormais bien connues : elles tournent autour des maîtres-mots"contrat", "partenariat", "travail en réseau", "responsabilisation", "autonomie", "activation", etc. Elles ont trouvé à s'incarner dans deux politiques majeures que sont la miseen place du revenu d'intégration sociale conditionné à la signature d'un Projet individualisé d'intégration sociale (PIIS) et le Plan d'accompagnement et de suivides chômeurs. Au-delà de ces deux plans emblématiques, les valeurs dont ils s'inspirent, irriguent désormais largement l'ensemble des politiques sociales ainsi que lamanière de les penser.Selon Abraham Franssen, professeur de sociologie aux facultés Saint-Louis, ces modifications conceptuelles se traduisent par une triple transformation concrète : celle du r&...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Edgar Szoc

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)