Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale
 

 

L'atelier urbain et le concept d'habitat urbain durable

Le 9 décembre dernier, aux Halles Saint Géry, l’Atelier urbain invitait Claude Rener pour une conférence-débat consacrée à l’habitat durable.À travers trois de ses chantiers, cet entrepreneur en bâtiment a illustré une approche pragmatique de l’éco-construction. Où le souci de rénover et debâtir des habitations peu énergivores s’articule à celui d’utiliser des matériaux à l’éco-bilan remarquable. Et où la conception dechaque logement intègre dès le départ une réflexion sur les modes de vie de ses futurs habitants, la qualité de l’environnement du quartier… Il formuleaussi quelques pistes pour favoriser l’essor de cette filière durable qui occasionne pourtant un surcoût non négligeable au moment d’investir. L’enjeu de cedébat tient au fait que le développement du concept d’habitat durable ne se limite pas à la construction de nouveaux logements mais trouve tout son intérêtdans la rénovation du parc immobilier existant.

Observatoire du logement de Forest : sensibilisation et mobilisation en réseau

Au niveau local, des communes tentent de répondre aux enjeux transversaux du logement en créant des observatoires à l’historique et aux pratiques variés. Releverces enjeux nécessitera, aussi, la collaboration de la Région bruxelloise. Celle-ci, intéressée par les expériences pilotes des communes, promet la créationd’un Observatoire régional du logement. Dans cette perspective, la Société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale a réuni, en juin dernier, lesobservatoires communaux existants pour échanger leurs expériences respectives. Outre l’harmonisation des items et de la collecte des données statistiques, il s’agirade renforcer la capacité des acteurs locaux à définir et à mener des politiques multisectorielles impliquant tous les partenaires intéressés. Dans le respectde la culture de travail de chacun. Première étape d’un tour d’horizon des initiatives communales : Forest.

Plan d'activation du chômage : enlisement du domaine de la lutte à Bruxelles

Hasard des calendriers, au lendemain de la manifestation bruxelloise de la plate-forme réclamant l’arrêt de la chasse aux chômeurs (cf. télex), uneconférence-débat sur le « plan d’activation du chômage » (PAC) clôturait la semaine de l’emploi et de la formation organisée par la maison del’emploi d’Ixelles1. Autre lieu, autre mot d’ordre, dont l’échevin de l’Emploi ixellois Pierre Lardot se porta garant tout au long de la matinée : «Il ne s’agit pas de remettre en cause la mesure mais de chercher à mieux la connaître, à en être mieux informé. »