Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Hotton adopte la tontine

C’est un partenariat multiple qui permettra dès ce mois à Hotton l’épargne groupée pour encourager l’acquisition de logements par des ménagesà faible revenu.

15-05-2012 Alter Échos n° 337

C’est un partenariat multiple qui permettra dès ce mois à Hotton l’épargne groupée pour encourager l’acquisition de logements par des ménagesà faible revenu.

Constat  : les loyers sont chers et le remboursement d’un prêt hypothécaire n’est pas nécessairement beaucoup plus cher. Mais comment envisagerd’acheter lors qu’on émarge au CPAS par exemple  ? Pour Benoît Roels, coordinateur du projet d’Association de Promotion du Logement (APL) lancée par leMiroir vagabond1, le problème vient de mauvaises pratiques. « La demande d’un acompte payable avant l’obtention d’un prêt s’estgénéralisée », explique-t-il. C’est pourquoi le Miroir Vagabond lance, avec le CPAS et la commune de Hotton, un projet pilote de Groupe d’épargnecollective solidaire (GESC). Ce système s’inspire de la tontine originaire d’Afrique qui permet une épargne collective. « Pendant deux ans, nous allons travailleravec une dizaine de familles », explique Benoît Roels. La somme épargnée avoisinera 75 euros par mois par ménage. « Pour notre part, nous encadreronsle groupe en dispensant des informations sur les questions liées à l’acquisition  : assurance-vie, le rôle du notaire… et les soutiendrons dans l’aideactive à la recherche de logements », précise-t-il.

Une épargne réellement solidaire

Une collaboration avec le Fonds wallon du Logement et la Société wallonne du Crédit social permet d’obtenir l’emprunt hypothécaire auprès de l’unde ces deux organismes. « Dès que les candidats propriétaires obtiennent leur prêt, ils remboursent l’acompte avancé par le GESC. » À la findes deux ans, ceux qui n’auront pas trouvé de logement récupéreront leur mise avec les intérêts. Ceux qui trouveront rapidement continueront à cotiserpour souligner l’aspect solidaire du projet qui démarre en mai 2012. Enfin, pour faire face si plusieurs opportunités arrivent au même moment, trois partenaires pourrontoffrir des lignes de crédit si la « cagnotte » est insuffisante  : Habitat et Humanisme, le CPAS d’Hotton et le Ciré.

Une initiative adaptable en milieu urbain et rural

C’est en effet au Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers)2 que l’initiative s’est développée en premier enpartenariat avec Habitat et Humanisme. « Il y a quelques années, nous avons rénové 24 logements à Molenbeek qu’on a décidé de vendreà des personnes à faible revenu », se souvient Najat Mohdad, coordinatrice sociale à Habitat et humanisme3. C’est ainsi qu’est né lepartenariat avec le CIRE. « Trois familles sont déjà devenues propriétaires dans ce groupe », se réjouit Najat Mohdad. Habitat et humanismepossède trois logements situés dans l’ancien hôtel de la gare de Melreux que l’association a rénové en vue de les vendre grâce à cedispositif. La présidente du CPAS de Hotton, Marielle Remy (PS) met une assistante sociale à disposition pour accompagner le dispositif. « Notre public y est majoritairementprésent mais le groupe est ouvert à d’autres, majoritairement des familles monoparentales », précise-t-elle soulignant l’enjeu dans cette régionrurale. « La disponibilité des logements à la vente est faible et les prix relativement élevés », estime-t-elle.

Un dispositif-pilote appelé à se propager  ? « L’expérience à Hotton se profile bien. Le CIRE fait une étude sur le GESC et lapossibilité de son extension. On lancera sans doute une prospection vers tous les CPAS de Wallonie après les élections communales », conclut Najat Mohdad.

1. Le Miroir Vagabond :
– adresse : vieille route de Marenne, 2 à 6990 Bourdon
– tél.  : 084 31 19 46.
2. Ciré :
– adresse : rue du Vivier, 80-82 à 1050 Bruxelles
– tél.  : 02 629 77 10
– courriel  : cire@cire.be
– site  : www.cire.be
3. Habitat et Humanisme :
– adresse : boulevard Emile Bockstael, 160 à 1020 Bruxelles
– tél.  : 02 427 26 87
– courriel  : office@habitat-humanisme.be
– site  : www.habitat-humanisme.be

Jacques Remacle

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)