Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Gérer les centres-villes : leçons à retenir

Lancé en 1997 par le gouvernement wallon, le concept de gestion de centre-ville s’est traduit par la mise sur pied de cellules de gestion de centre-ville dans plusieurs villes wallonnesl’année suivante. Le projet a essaimé ensuite en Région bruxelloise où il a pris la forme de contrats de noyaux commerciaux. L’objectif est simple : lutter contre ledéclin des centres-villes. Dans le Sud du pays, on s’interroge sur les leçons à tirer des expériences, tandis qu’à Bruxelles, on veut rendre l’approche plusstratégique.

28-07-2005 Alter Échos n° 146

Lancé en 1997 par le gouvernement wallon, le concept de gestion de centre-ville s'est traduit par la mise sur pied de cellules de gestion de centre-ville dans plusieurs villes wallonnesl'année suivante. Le projet a essaimé ensuite en Région bruxelloise où il a pris la forme de contrats de noyaux commerciaux. L'objectif est simple : lutter contre ledéclin des centres-villes. Dans le Sud du pays, on s'interroge sur les leçons à tirer des expériences, tandis qu'à Bruxelles, on veut rendre l’approche plusstratégique.Évaluation sévère en WallonieEntre octobre 2001 et mars 2002, le Service d'études en Géographie économique fondamentale et appliquée de l'Université de Liège (Segefa)1, qui intervientdéjà dans l’évaluation et l’accompagnement des agences de développement local (ADL), a réalisé une évaluation de l'expériencepilote de management de centre-ville pour les années 1999 et 2000. Il en a tiré plusieurs conclusions. Tout d'abord, le concept de gestion de centre-ville repose sur quatre fondements :la volonté de travailler sur un espace restreint délimité (le centre-ville), un partenariat public-privé, une ap-proche multisectorie...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)