Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Vu de Flandre

Flandre: l’achat d’un logement social n’est plus un droit

Alter Échos n° 437 26 janvier 2017 Aubry Touriel

Depuis 2006, les locataires sociaux flamands ont le droit d’acheter le logement qu’ils louent sous certaines conditions. Pourtant, une très faible partie d’entre eux ont fait valoir ce droit et le gouvernement flamand a décidé de le supprimer.

En 2015, la Flandre comptait plus de 150.000 logements sociaux. Ce sont les autorités communales qui sont responsables de la politique locale en matière de logement social. Au sein de la concertation relative au logement social, la commune s’associe avec les sociétés locales de logement, les agences immobilières sociales et éventuellement les CPAS pou...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Depuis 2006, les locataires sociaux flamands ont le droit d’acheter le logement qu’ils louent sous certaines conditions. Pourtant, une très faible partie d’entre eux ont fait valoir ce droit et le gouvernement flamand a décidé de le supprimer.

En 2015, la Flandre comptait plus de 150.000 logements sociaux. Ce sont les autorités communales qui sont responsables de la politique locale en matière de logement social. Au sein de la concertation relative au logement social, la commune s’associe avec les sociétés locales de logement, les agences immobilières sociales et éventuellement les CPAS pou...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une