Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“Expérience professionnelle pour chômeurs de longue durée : dispositif flamand”

20-04-1998 Alter Échos n° 28

Le ministre flamand de l’emploi Kelchtermans1 veut étendre sa politique de «projets d’expérience professionnelle» (werkervaringprojecten) dans le secteur privé enintroduisant le «chèque d’accompagnement» (begeleidingscheque). Par ce plan, les employeurs pourront engager des chômeurs de longue durée pendant 12 mois, leGouvernement paie une partie du salaire – ce qu’on appelle la prime d’intégration.
En outre l’employeur reçoit un chèque d’assistance d’une valeur de 50.000 francs au moyen duquel il peut faire appel à des organismes reconnus par le Gouvernement flamand pourassister la personne embauchée. Cette assistance peut consister en une formation technique, un «entraînement d’attitudes» (relations avec les supérieurs, lescollèges…), une recherche active d’emploi en fin de contrat, etc.
Le ministre prévoit un budget de 350 milions pour créer 2000 emplois temporaires. «Nous essayons encore de trouver un accord avec le niveau fédéral pour profiteraussi des contributions qu’il offre déjà (Plan avantage à l’embauche)», explique Henk De Jonckheere du cabinet Kelchtermans. Avec cet accord, il sera selon lui possible desoutenir 7000 postes.
Un plan comparable, le WEP-PLUS-PLAN, existe déja pour les pouvoirs locaux, institutions d’utilité publique et asbl. Le WEP-PLUS a un budget d’environ 1, 5 miliard pour 6000 emplois.Selon Henk De Jonckheere, les résultats provisoires du WEP sont très positifs : sans cette expérience les chômeurs de longue durée ont 30 % de chances de trouver unemploi ; avec ces 12 mois d’expérience en plus, cette proportion augmente à plus de 50 %.
Les asbl qui fournissent assistance, accompagnement et formation, sont satisfaites de l’importance que le ministre accorde à l’assistance, assure leur representant Bert Boone2. Le texte duministre a presque obtenu l’accord des partenaires sociaux ; après être passé au conseil d’état, il devra encore revenir au Gouvernement. De Jonckheere estime que la mesurepourra entrer en vigueur après les vacances d’été.
1 Cabinet : av. galilée 5 bte 4 à 1210 bruxelles, tél. 02/220 59 11, fax 02/218 84 00.
2 c/o Begeleid Werk, Coupure Links 627 bus A/629 te 9000 Gent, tél. 09/266 18 10, fax 09/266 18 20.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)