Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Du beau projet au mauvais plan ?

Bilan contesté de la politique du logement à Bruxelles

29-05-2009 Alter Échos n° 274

Le RBDH fait le bilan de la politique bruxelloise en matière de logement1. L’action de la ministre est notée 4/10. Bon projet mal réalisé, conclutl’association.Rassemblant une cinquantaine d’acteurs de terrain de première ligne, le Rassemblement bruxellois pour le droit à l’habitat (RBDH) affiche une forte déception faceau bilan de l’action gouvernementale depuis 5 ans2. « Quand nous avons découvert l’accord de 2004, nous étions plutôt séduits », nousexplique Nathalie Delaleeuwe, porte-parole du RBDH. Mais l’équipe a rapidement déchanté. Cible claire : la secrétaire d’État au Logement qui,malgré des crédits renforcés, aurait mal géré son dossier. « Notre déception vient surtout du manque de résultats. Le plan "logement" aété mal préparé, manquait de vision et sa mise en œuvre a manqué des plus élémentaires compétences. La ministre n’a pas bienanalysé les intérêts des acteurs, a mal évalué les réticences, notamment des communes, et elle a changé plusieurs fois de stratégie pour finirpar se contenter de faire des campagnes d’effets...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Jacques Remacle

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)