Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Emploi/formation

Décret CISP : cinq ans et pas toutes ses dents

Voilà cinq ans que les CISP – anciennement EFT/OISP – attendent et négocient leur décret. De tout temps, c’est le financement qui a posé problème. Aujourd’hui, c’est toujours le cas. Même si des avancées semblent poindre à l’horizon.

À quand le bout du tunnel pour les CISP ?

Voilà cinq ans que les CISP – anciennement EFT/OISP – attendent et négocient leur décret. De tout temps, c’est le financement qui a posé problème. Aujourd’hui, c’est toujours le cas. Même si des avancées semblent poindre à l’horizon.Publié le 18 mai 2016.2011. Cinq ans. Voilà près de 60 mois que l’on parle du «nouveau» décret relatif aux EFT/OISP – devenus CISP (centres d’insertion socioprofessionnelle) depuis. À ce rythme, le dossier finira par tailler des croupières à la fameuse ordonnance économie sociale bruxelloise, en rade depuis 2010. Du côté de l’Interfédé, qui regroupe les centres d’insertion, on déclare d’ailleurs «en avoir un peu marre. Il est temps que cela aboutisse».[do action="citation"]«Il est temps que cela aboutisse», Interfédé[/do]Ce souhait a-t-il une chance d’être exaucé? Premier point positif: un décret modifiant celui du 10 juillet 2013 a été adopté en commission Emploi/Formation du parlement wallon le 26 avril dernier (voir encadré «Quelques mesures prévues par le nouveau décret»). Côté subventionnement par contre, les choses sont plus compliquées. Un arrêté est toujours dans le tube. Et entre le cabinet d’Éliane Tillieux (PS), ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation et l’Interfédé, il semble y avoir quelques divergences à ce sujet... Retour sur une – petite – saga et son possible épilogue.[do action="encadre"]Quelques mesures prévues par le nou...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Aller plus loin

Voilà cinq ans que les CISP – anciennement EFT/OISP – attendent et négocient leur décret. De tout temps, c’est le financement qui a posé problème. Aujourd’hui, c’est toujours le cas. Même si des avancées semblent poindre à l’horizon.Publié le 18 mai 2016.2011. Cinq ans. Voilà près de 60 mois que l’on parle du «nouveau» décret relatif aux EFT/OISP – devenus CISP (centres d’insertion socioprofessionnelle) depuis. À ce rythme, le dossier finira par tailler des croupières à la fameuse ordonnance économie sociale bruxelloise, en rade depuis 2010. Du côté de l’Interfédé, qui regroupe les centres d’insertion, on déclare d’ailleurs «en avoir un peu marre. Il est temps que cela aboutisse».[do action="citation"]«Il est temps que cela aboutisse», Interfédé[/do]Ce souhait a-t-il une chance d’être exaucé? Premier point positif: un décret modifiant celui du 10 juillet 2013 a été adopté en commission Emploi/Formation du parlement wallon le 26 avril dernier (voir encadré «Quelques mesures prévues par le nouveau décret»). Côté subventionnement par contre, les choses sont plus compliquées. Un arrêté est toujours dans le tube. Et entre le cabinet d’Éliane Tillieux (PS), ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation et l’Interfédé, il semble y avoir quelques divergences à ce sujet... Retour sur une – petite – saga et son possible épilogue.[do action="encadre"]Quelques mesures prévues par le nou...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)