Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

De l'art « TGV » pour faire passer la gare ?

Avec le projet « Gare à vous », le comité de quartier Fragnée-Blonden veut réconcilier les 12 500 habitants du quartier avec la gare TGVliégeoise.

13-02-2009 Alter Échos n° 267

Avec le projet « Gare à vous », le comité de quartier Fragnée-Blonden1 veut réconcilier les 12 500 habitants du quartier avec la gare TGVliégeoise. Pour l’inauguration, un « TGV » de 100 000 photos sténopés entrera en gare…

Le 2 février dernier, les lauréats du concours photos « Naissance de la gare TGV à Liège », organisé par le comité de quartier deFragnée-Blonden avec la collaboration de l’association des commerçants de la rue des Guillemins, ont été primés à l’hôtel de la Couronne,situé sur la place des Guillemins. Le concours s’inscrivait dans le projet Quartier de Vie « Gare à vous », soutenu à hauteur de 4 000 euros par la FondationRoi Baudouin. Quartier de Vie vise à soutenir des projets qui encouragent la participation des habitants. À la mi-juin 2008, la Fondation a ainsi sélectionné 44 des 229dossiers proposés en Régions bruxelloise et wallonne.

Et qui sont les « vous » du projet liégeois « Gare à vous »… ? « Les 12 500 habitants du quartier, répond Gérard Debraz,président du comité. Le projet, multidisciplinaire (photos, théâtre, écriture…), vise à réconcilier les riverains avec la gare souventcontestée, à ce qu’ils se l’approprient. Car le quartier est en chantier autour de ce qui est incontestablement une œuvre d’art : cette gare-monumentdessinée par l’architecte Calatrava. »

Avec « Gare à vous », le comité fédère les écoles du quartier, la Maison intergénérationnelle, la SNCB, et l’associatif –dans le cadre du projet « ArtStations TransEuregioExpress » des Ateliers d’art contemporain2 et de Façons de Voir3. Au final, une frise «TGV » de 100 000 sténopés stationnera dans la gare pour l’inauguration. Les sténopés sont des photos N/B de 4×4 cm, prises avec un appareil rudimentaire :papier photosensible dans une boîte de film analogique percée d’un orifice pour l’objectif.

En octobre 2008, les Ateliers d’art contemporain et Façons de Voir ont invité, dans des roulottes mises à leur disposition par Infrabel, quelque 300 riverains etnavetteurs à des ateliers sténopés. Leurs images, les 16 200 sténopés de la fresque de février 2008 réalisée lors de la 6e Biennaleinternationale de la photographie et des arts visuels, et les clichés de cette année formeront les 100 000 « pixels » de la fresque TGV. De mars à juin, les deuxassociations vont organiser au Groupe scolaire communal des Rivageois des stages sténopés, visites, rencontres avec les cheminots, et ateliers théâtre et écritureà partir de quelque 30 chansons dont « Train d’amour » de Gilbert Bécaud. La section Rivageois de la Haute école Charlemagne participera à des ateliersd’écriture. La Maison intergénérationnelle du quartier, lancée il y a un an sur l’ancien club de seniors, ne loupera pas le train avec des animationsthéâtre. Et l’Institut technique et professionnel Icadi prévoit des activités en géographie.

Bulles sonores

En octobre 2009, la fresque TGV quittera Liège pour une expo à la gare d’Aix-La-Chapelle, au calendrier du projet « ArtStations ». Dorothée Luczak,conceptrice du dossier et directrice artistique aux Ateliers d’art contemporain, et Werner Moron, artiste plasticien et formateur à Façons de Voir, expliquent le challenge : « Une mobilisation de tous les acteurs des champs politique, économique, associatif, culturel, académique pour que les sociétés de transport se positionnent enacteurs de la vie culturelle. Les gares, les trains et les bus deviendront des espaces inédits de production et de diffusion artistiques ». ArtStations, soutenu par 15 000 eurosd’Interreg Euregio Meuse-Rhin et 4 000 euros de la Loterie nationale, bénéficie de l’aide logistique de la SNCB et du TEC. Au programme, également : dessténopés et textes sur les appuie-tête des lignes Ostende-Eupen et Liège-Aix, et des bulles sonores (œuvres acoustiques de 45 sec à 5 min à partir detextes de navetteurs, d’étudiants et d’artistes) dans les haut-parleurs des gares et des trains. ArtStations égaiera ensuite les bus : à Liège, unaccord avec la province et le TEC prévoit leur diffusion à partir de l’automne 2010 sur la ligne 4, fréquentée par 30 000 voyageurs chaque jour.

1. Comité de quartier Fragnée-Blonden
• contact : Gérard Debraz, président
– adresse : rue de Harlez, 28 à 4000 Liège
– tél. : 04 252 08 74 – 0475 57 17 61
– courriel : comite@fragnee-blonden.be
– site : www.fragnee-blonden.be

2. Ateliers d’art contemporain :
– adresse : rue du Petit Chêne, 95 à 4000 Liège
– tél. : 04 221 51 51
– site : www.lesaac.net
– Organisation d’événements et de stages pour ancrer l’art contemporain dans le quotidien.
3. Façons de Voir, rue Haut des Tawes, 42 à 4000 Liège. Production et diffusion d’œuvres plastiques, sculpturales et visuelles – avec pour leitmotiv la participationdes publics.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)