Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

CPAS de La Louvière : des magasins citoyens pour développer l’insertion

Il y a dix ans, le CPAS de La Louvière1 mettait sur pied un service d’insertion professionnelle. En 2002 il organisera plusieurs formations2 oupréformations à destination d’un public précarisé. À travers les Magasins citoyens, le CPAS louviérois atteint l’étape suivante dans leprocessus d’insertion : développer des passerelles vers l’emploi, par la mise en œuvre de formations, au sein d’espaces de services (vêtement de seconde main,information, coiffure et bien-être, repassage, art du meuble, restauration) dans un bâtiment en cours de rénovation dans le centre-ville.

08-09-2006 Alter Échos n° 214

Il y a dix ans, le CPAS de La Louvière1 mettait sur pied un service d’insertion professionnelle. En 2002 il organisera plusieurs formations2 oupréformations à destination d’un public précarisé. À travers les Magasins citoyens, le CPAS louviérois atteint l’étape suivante dans leprocessus d’insertion : développer des passerelles vers l’emploi, par la mise en œuvre de formations, au sein d’espaces de services (vêtement de seconde main,information, coiffure et bien-être, repassage, art du meuble, restauration) dans un bâtiment en cours de rénovation dans le centre-ville.

Les Magasins citoyens de La Louvière, ce sont :
• L’espace « Vesti Bulle » : le magasin de vêtements de seconde main à petits prix du CPAS (cf. AE n°137) … doublera sa surface actuelle. Deuxvendeuses assureront la gestion journalière.
• L’espace « Information » regroupera un centre d’informations sur le CPAS, la coordination des magasins, une salle de réunion, des sanitaires et desvestiaires.
• L’espace « Zen Latitude » sera chargé de l’image de soi : salon de coiffure, espace de soins corporels, douche et coin d’attente3.
• L’espace « Lavoir/Séchoir et Repassage » disposera d’un lavoir automatique
• L’espace « Art du Meuble » vise le « mieux vivre », à savoir la possibilité de disposer de meubles corrects pour se sentir bien chez soi.
• L’espace « Polyvalent » regroupera un lieu de débats, un snack de petite restauration, et un espace cyber accessible au public.
• Enfin, une galerie d’exposition valorisera les œuvres d’artistes locaux.

« Il s’agit d’une offre tout à fait nouvelle, pour le CPAS de La Louvière, confie Jacques Gobert, son président. De par nos contacts réguliers avecles employeurs, nous alignons constamment nos modules pédagogiques aux attentes du marché. Les stagiaires en EFT disposent de la possibilité d’effectuer un stage pratiqueen fin de formation en entreprise. Une possibilité qui n’existait pas pour les préformations et constituait une carence en termes de vérification des aptitudes du stagiaireen situation réelle. Désormais, les stagiaires pourront être confrontés progressivement à la clientèle tout en étant secondés par desprofessionnels dans les domaines concernés. »

Allier stages, emplois et services

Agréées par la Région wallonne, les activités d’insertion du CPAS de La Louvière regroupent également des ateliers citoyens et dedéveloppement personnel qui s’adressent à un public particulièrement précarisé4. Intégrer les magasins citoyens leur offrira de nouvellesperspectives. Les stagiaires seront encadrés par le formateur de la préformation. Pour le CPAS également, la démarche permettra d’étendre lespossibilités d’emploi à travers des dispositifs « Plan Formation Insertion » (via la mesure de mise à l’emploi Art. 61 des CPAS). Les tarifsappliqués seront de 50 % pour les bénéficiaires du CPAS, les revenus équivalents (revenu d’intégration, résidents, urgences sociales) ou les moins de 12ans. L’objectif est d’éviter l’effet ghetto, la concurrence déloyale et de favoriser les échanges.

Le CPAS a sollicité plusieurs subventions auprès du Relais social, la Loterie nationale, la Région wallonne dans le cadre de l’économie solidaire. Le projets’élève à 1 280 078 euros. « Notre plan est élaboré sur les cinq années à venir. Nous comptons l’apurer en 2011, en ayantvalorisé l’ensemble des recettes et des dépenses. Nous voulons donner les moyens au bénéfice du plus grand nombre en étant attentifs à ce qu’iln’y ait pas de conflit d’intérêt avec les commerçants ».

Précisons enfin que la création des Magasins citoyens, rue Hamoir, dont la rénovation est en cours, s’accompagne de l’aménagement de l’étage,en logement, dans le cadre de la politique d’urbanisation de la ville de La Louvière.

1. CPAS de La Louvière, rue du Moulin, 54 à 7100 La Louvière – tél. : 064 88 50 11
2. Culture maraîchère biologique, restauration de meubles, art de la table, administration, entretien de surface, volet pédagogique (notion de base du français, des maths,médias, santé culture).

3. Cet espace sera adapté aux urgences sociales, il regroupe une population âgée de 25 à 50 ans, majoritairement originaire de l’entité louviéroiseet victime d’un accident social temporaire.
4. Déficit en terme d’hygiène, de socialisation, d’image de soi.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)