Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Chômage bruxellois : mieux identifier les causes pour mieux élaborer les remèdes

Chômeurs pas assez qualifiés, ou pas assez d’emplois tout court? C’est à cette alternative que se résument généralement les débats sur les causes duchômage bruxellois, et donc sur les politiques à mener pour le combattre. Sous la plume d’Hervé Devillé, professeur de politique macroéconomique et d’économiedu travail à l’Université de Lille, mais aussi attaché au ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, la dernière livraison de la revue électroniqueBrussels Studies essaye de combiner ses approches afin de mieux cibler les politiques d’emploi pertinentes1.

04-02-2008 Alter Échos n° 244

Chômeurs pas assez qualifiés, ou pas assez d'emplois tout court? C'est à cette alternative que se résument généralement les débats sur les causes duchômage bruxellois, et donc sur les politiques à mener pour le combattre. Sous la plume d'Hervé Devillé, professeur de politique macroéconomique et d'économiedu travail à l'Université de Lille, mais aussi attaché au ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, la dernière livraison de la revue électroniqueBrussels Studies essaye de combiner ses approches afin de mieux cibler les politiques d'emploi pertinentes1.Deux systèmes explicatifs sont donc en « compétition » pour appréhender les causes du chômage bruxellois.Inadéquation de la qualification...Le premier est centré sur l'idée d'une inadéquation de la qualification des demandeurs d'emploi : ceux-ci présenteraient un niveau de qualification insuffisant ouinadéquat. Bref, les offres d'emploi existent mais ne peuvent être satisfaites par les personnes présentes sur le marché du travail. Réciproquement, des demandeursd'emploi sont disponibles mais ne peuvent être employés dans les fonctions existantes. Privilégier ce lie...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Edgar Szoc

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)