Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Hors-série

Bruxitizen. Trois jours pour refaire le monde vus par de jeunes journalistes

Après trois jours et plus de 50 ateliers, conférences, tables rondes ou parcours agrémentés de belles soirées de fête, BruXitizen a fermée ses portes, le samedi 24 novembre. Ce festival, organisé par l’Agence Alter, avait pour ambition de permettre aux jeunes de 18 à 35 ans de s’informer, se rencontrer, débattre et, pourquoi pas, faire émerger ou concrétiser leur projet citoyen. Au cours de BruXitizen, les participants ont eu l’occasion de faire de vraies rencontres avec des élus, des décideurs, des acteurs clés de l’innovation sociale, des experts de premier plan. Le tout au coeur de la capitale.
Pour certains – une petite quinzaine inscrits au « parcours média » – ce festival a aussi été l’occasion de se familiariser avec le journalisme, sous sa forme écrite, audiovisuelle ou multimédia, en couvrant l’événement. Le tout au moyen du Bruxiblog, de Twitter et de Facebook.
Pendant ces trois jours, ils ont vécu au rythme des réunions de rédaction, des interviews, des reportages et des fameuses « deadlines », sous la supervision de trois journalistes de l’Agence Alter.

30-11-2012 Alter Échos n° 350

Après trois jours et plus de 50 ateliers, conférences, tables rondes ou parcours agrémentés de belles soirées de fête, BruXitizen a fermée ses portes, le samedi 24 novembre. Ce festival, organisé par l’Agence Alter, avait pour ambition de permettre aux jeunes de 18 à 35 ans de s’informer, se rencontrer, débattre et, pourquoi pas, faire émerger ou concrétiser leur projet citoyen. Au cours de BruXitizen, les participants ont eu l’occasion de faire de vraies rencontres avec des élus, des décideurs, des acteurs clés de l’innovation sociale, des experts de premier plan. Le tout au coeur de la capitale.

Pour certains – une petite quinzaine inscrits au « parcours média » – ce festival a aussi été l’occasion de se familiariser avec le journalisme, sous sa forme écrite, audiovisuelle ou multimédia, en couvrant l’événement. Le tout au moyen du Bruxiblog, de Twitter et de Facebook.

Pendant ces trois jours, ils ont vécu au rythme des réunions de rédaction, des interviews, des reportages et des fameuses « deadlines », sous la supervision de trois journalistes de l’Agence Alter.

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice web, contact freelances, journaliste (social, santé, logement).

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)