Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Belgique en sous-sol : immigration, traite et crime organisé

Le dernier livre coécrit par le journaliste d’investigation Frédéric Loore et l’ex-inspecteur social Jean-Yves Tistaert dresse un état des lieux assezalarmant de la présence du crime organisé dans la capitale de l’Europe. Cette longue enquête, qui fait le lien entre immigration, traite et crime organisé, montre queles étrangers sont généralement les premières victimes de ces réseaux mafieux (immigration illégale, traite et trafic d’êtres humains, fraudesociale et fiscale, esclavagisme, corruption de fonctionnaires, faux documents).

06-11-2007 Alter Échos n° 239

Le dernier livre coécrit par le journaliste d’investigation Frédéric Loore et l’ex-inspecteur social Jean-Yves Tistaert dresse un état des lieux assezalarmant de la présence du crime organisé dans la capitale de l’Europe. Cette longue enquête, qui fait le lien entre immigration, traite et crime organisé, montre queles étrangers sont généralement les premières victimes de ces réseaux mafieux (immigration illégale, traite et trafic d’êtres humains, fraudesociale et fiscale, esclavagisme, corruption de fonctionnaires, faux documents).Traitant du crime organisé plus que de la problématique de l’immigration, les deux auteurs soulignent quelques exemples de vides juridiques à combler d’urgence,comme : l'absence de législation permettant de poursuivre solidairement l'exploiteur et le donneur d'ordre dans le cadre de la sous-traitance en cascade ; l'absence de coordinationinterrégionale en matière de délivrance d'un permis de travail ; la pénurie des magistrats rendant de facto caducs les tribunaux à trois juges ; ou encorel'absence de suivi en matière de récupération des amendes pénales. Des améliorations dans ces domaines permettraient de rédui...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Mehmet Koksal

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)