Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Avortement en Espagne : le projet de loi est retiré

Mariano Rajoy a confirmé le retrait du projet de loi sur l’avortement. Ce projet, modifiant la précédente loi adoptée en 2010 par le gouvernement socialiste, proposait de réduire considérablement le droit à avorter en Espagne.

23-09-2014
Manifestation pour l'avortement gratuit à Barcelone en 2010. © cc Flickr Isus

C’est le quotidien français Le Monde qui l’annonce : le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a confirmé aujourd’hui le retrait du projet de loi sur l’avortement. Ce projet, modifiant la précédente loi adoptée en 2010 par le gouvernement socialiste, proposait de réduire considérablement le droit à avorter en Espagne.

Il ne permettait de recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG) que dans deux cas : le viol, attesté par un dépôt de plainte ; ou « un risque durable ou permanent » pour la santé physique ou psychique de la mère, certifié par deux psychiatres. La malformation du fœtus n’était plus considérée comme un motif valable.

Rappelons qu’Alter Échos avait consacré un dossier à la question de l’IVG le 10 mars dernier dans son n°377 : « L’IVG en danger ? »

 

 

 

 

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)