Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Discrimination
FergieFam007, CC BY-SA 2.0

Appels mystères: un «point de départ»

Alter Échos n° 460 27 février 2018 Pierre Jassogne

Afin de lutter contre les discriminations à l’embauche, le mécanisme des appels mystères est désormais une réalité. Bruxelles est pionnière en la matière, et le niveau fédéral a décidé d’appliquer la mesure.

Début janvier, la Chambre adoptait le projet de loi sur les mystery calls, ou appels mystères. L’initiative aura pour effet d’accroître les moyens d’action des inspecteurs sociaux. À la suite d’un signalement, ceux-ci pourront désormais contacter avec un pseudonyme tout employeur afin de constater des cas de discrimination. «Les appels mystères sont possibles chez chaque employeur et da...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Afin de lutter contre les discriminations à l’embauche, le mécanisme des appels mystères est désormais une réalité. Bruxelles est pionnière en la matière, et le niveau fédéral a décidé d’appliquer la mesure.

Début janvier, la Chambre adoptait le projet de loi sur les mystery calls, ou appels mystères. L’initiative aura pour effet d’accroître les moyens d’action des inspecteurs sociaux. À la suite d’un signalement, ceux-ci pourront désormais contacter avec un pseudonyme tout employeur afin de constater des cas de discrimination. «Les appels mystères sont possibles chez chaque employeur et da...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues en participant à notre campagne de soutien sur KissKissBankBank

A la Une