Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Technologies

Airbnb : délit de cyber-faciès

Pour répondre aux plaintes qui se sont multipliées récemment, la plateforme a adopté une charte et des mesures anti-discriminations. Avec le succès grandissant d’Airbnb, Bruxelles ne devrait pas échapper à ce phénomène. Une situation qui risque de renforcer à terme les discriminations sur le marché locatif «classique».

© I AM NIKOM - Shutterstock

Pour répondre aux plaintes qui se sont multipliées récemment, la plateforme a adopté une charte et des mesures anti-discriminations. Avec le succès grandissant d’Airbnb, Bruxelles ne devrait pas échapper à ce phénomène. Une situation qui risque de renforcer à terme les discriminations sur le marché locatif «classique».
Découvrez la revue sous format papier & PDF pour 6€. Envoyez un mail avec «AE 435 + votre adresse postale » à mmx@alter.be

C’est un des miracles de l’économie collaborative. Quelques clics sur son smartphone ou sa tablette et le monde vous sourit! Sauf que, derrière la «success story», tout ne serait pas si rose au royaume de la location de logements touristiques entre particuliers. Depuis plusieurs mois, Airbnb fait l’objet de vives critiques après la diffusion sur les réseaux sociaux de lusieurs récits de personnes qui ont été victimes de discrimination de la part de loueurs.

À tel point que la plateforme a adressé un courriel à tous ses utilisateurs le 16 septembre 2016. Dans ce courrier, Brian Chesky, le directeur général et cofondateur d’Airbnb, affirme sa volonté de lutter contre toute forme de discrimination. «Ce phénomène est à l’opposé de nos valeurs et son existence sur notre plateforme met en péril notre mission, indique-t-il. Les préjugés et la discrimination n’ont pas leur place sur Airbnb et nous ne les tolérons sous aucune forme.»

Le ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pour répondre aux plaintes qui se sont multipliées récemment, la plateforme a adopté une charte et des mesures anti-discriminations. Avec le succès grandissant d’Airbnb, Bruxelles ne devrait pas échapper à ce phénomène. Une situation qui risque de renforcer à terme les discriminations sur le marché locatif «classique».
Découvrez la revue sous format papier & PDF pour 6€. Envoyez un mail avec «AE 435 + votre adresse postale » à mmx@alter.be

C’est un des miracles de l’économie collaborative. Quelques clics sur son smartphone ou sa tablette et le monde vous sourit! Sauf que, derrière la «success story», tout ne serait pas si rose au royaume de la location de logements touristiques entre particuliers. Depuis plusieurs mois, Airbnb fait l’objet de vives critiques après la diffusion sur les réseaux sociaux de lusieurs récits de personnes qui ont été victimes de discrimination de la part de loueurs.

À tel point que la plateforme a adressé un courriel à tous ses utilisateurs le 16 septembre 2016. Dans ce courrier, Brian Chesky, le directeur général et cofondateur d’Airbnb, affirme sa volonté de lutter contre toute forme de discrimination. «Ce phénomène est à l’opposé de nos valeurs et son existence sur notre plateforme met en péril notre mission, indique-t-il. Les préjugés et la discrimination n’ont pas leur place sur Airbnb et nous ne les tolérons sous aucune forme.»

Le ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Francois Corbiau

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)