Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“A. Rea : de la gestion de la privation d’emploi à l’émancipation des compétences politiques”

17-11-1997

Andrea Rea1 vient de publier chez Labor2 un court ouvrage : «La société en miettes. Epreuves et enjeux de l’exclusion».
Loin de vouloir brosser l’ensemble de la problématique de l’exclusion, Andrea Rea se place dans une perspective de description et d’analyse qui se limite à «sa forme la plusprégnante» : la privation d’emploi, «qui en induit d’autres en cascade». Son souci constant est de partir de l’expérience même de la privation d’emploi pour enarticuler les trois dimensions : perte de l’accès aux ressources sociales (financières, relationnelles,…), perte symbolique (perte de dignité, discrédit,stigmatisation), et déni de citoyenneté («Ceux qui sont qualifiés d’exclus sont des sujets politiques dont la situation de dépendance contredit le statut de citoyenet entrave bien souvent la mobilisation de leur compétence citoyenne pour refuser leur état de subordination»).
Le livre propose d’abord un retour en arrière vers l’histoire, qui montre le lien fort entre exclusion et travail. Une deuxième partie s’attache aux politiques et à leurs effets.La troisième et dernière propose une lecture des enjeux actuels de la question sociale.
Léger mais dense, ce livre se lit vite. On en retiendra quelques pages marquantes sur les tensions du travail associatif d’insertion soumis à des obligations de résultat entermes de mises à l’emploi, sur la recomposition du lien entre sécurité sociale et assistance sociale, sur les manières dont se «communalise» le traitement dela question de l’exclusion, ou sur les voies de la reprise de leur statut de citoyen par les personnes privées d’emploi.
1 Sociologue, assistant au centre de sociologie politique de l’ULB, av. Jeanne 44 à 1000 Bruxelles, tél 02/650 33 72.
2 Coll. Quartier Libre, 94 pages, 345 frs. Labor : chée de Haecht 158 à 1030 Bruxelles, tél. : 02/240 05 70.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)