Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

« A Cureghem, création d’un parc en concertation directe avec les riverains »

28-09-1998 Alter Échos n° 37

Grâce à l’appui de l’asbl Centre Urbain1, des réunions sont organisées depuis un an entre les comités du quartier Cureghem, à Anderlecht, et desreprésentants de l’IBGE (Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement). Le but : créer le «Parc de la Rosée» en concertation directe avec les riverains,dans le cadre du programme régional des contrats de quartier. Les travaux débutent la dernière semaine de septembre et correspondent entièrement à la demande deshabitants.
Il y a un an, suite aux émeutes de Cureghem, la commune d’Anderlecht envisageait un projet de rénovation de la place Leemens, proche du théâtre de cesévénements. Au même moment, une série de comités de quartiers profite de la situation pour proposer la transformation du terrain vague proche (rue de laRosée) en un parc récréatif. Ce lieu était laissé à l’abandon depuis plusieurs années suite à la démolition d’un îlotd’habitation. En décembre 1997, Didier Gosuin, ministre de l’Environnement de la Région bruxelloise confie à l’IBGE (Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement) lamission de créer le parc de la Rosée.
Rapidement, le Centre urbain, une association active dans de nombreux «quartiers en crise», se joint aux opérations. Elle organise une série de rencontres entre l’IBGE etles comités locaux. Objectif : concerter la population locale afin de créer un parc qui corresponde à ses attentes. Au fil des réunions et malgré les tensions vivesque connaît le quartier, les riverains arrivent à se mettre d’accord. Concrètement, ils souhaitent un espace vert avec aire de jeux pour les petits, une plaine multisports et unterrain de pétanque.
De fil en aiguille, une véritable dynamique de quartier voit le jour. L’artiste-peintre et animateur de la maison de jeunes de la rue propose, par exemple, que les habitants des environsparticipent à la décoration des murs du parc. Le projet consiste à peindre, sur plus de deux cents mètres, le «Serpent de la Seine», un animal géantdont la tête jaillit d’une pelouse sous forme de sculpture. A son tour, l’entreprise d’insertion Polybonnevie, envisage la création de jeux en polyester pour les enfants.
A l’issue des rencontres, l’IBGE, sensible aux propositions de la petite communauté, présente le plan définitif des travaux. Les demandes des habitants ont étéretenues : aire de jeux, espace vert, terrain de pétanque, décoration, etc.
Les ouvriers entameront la création du parc la semaine prochaine. Les riverains ne pourront jouir du nouvel espace qu’en mars 99. D’ici là, le Centre Urbain organisera d’autresréunions, toujours en consultation directe avec l’IBGE et les habitants de la Rosée, afin de vérifier si les avancements correspondent bien aux engagements prévus.
Le Centre urbain suit une action du même type qui aboutira, début 99, à la création du Parc Gaucheret dans le quartier Nord (Schaerbeek).
1 Place Saint-Géry 24 à 1000 Bruxelles, tél. : 02/511 66 43, fax : 02/513 56 11.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)