Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Il aura fallu quelques trois années pour que le projet de Maison des diabétiques 1, émis par Jean Michel, président de l’association «Les amis diabétiquesde Dinant», voie le jour. Calquée sur un modèle lillois, cette nouvelle maison se veut un lieu d’accueil et d’information pour les diabétiques, mais également pourles autres.
En effet, en Belgique, l’on dénombre actuellement 500.000 diabétiques dont la moitié s’ignore. Bien souvent, le diabète est décelé lors de problèmescardio-vasculaires, rénaux ou encore visuels. Il est alors bien tard pour éviter l’une ou l’autre complication. C’est pourquoi des dépistages y seront organisésgratuitement durant les permanences médicales du vendredi. De même, des cours de vulgarisation de la maladie seront organisés pour les élèves, à la demande deleur professeur.
«Avant l’inauguration, nous avions déjà reçu trois demandes de professeurs» souligne Jean Michel.
A côté de cette première mission de prévention de la maladie, il y a l’accueil et l’accompagnement du diabétique. «Bien souvent, quelqu’un qui apprend qu’ilest atteint par cette maladie a tendance à se renfermer sur lui. Nous devons lui permettre de dédramatiser la situation. Certes, c’est une maladie incurable. Mais, elle n’est en rienhonteuse et, bien soignée, permet de mener une vie des plus normales» indique Jean Michel.
Pour les aider à mieux vivre avec leur diabète, la Maison organisera des conférences, des cours de diététique et une permanence médicale hebdomadaire.
A terme, le président souhaiterait qu’une maison de ce type soit créée dans chaque province. 2
1 Maison des diabétiques, rue Fétis 44 à 5500 Dinant (Bouvignes). tél. : 082/22 92 39.
2 Signalons en la matière que le Conseil des ministres est en train de mettre en place un groupe de travail interadministrations «Diabète et discrimination sociale» dont unpremier rapport est attendu pour avril 2000 (assurances, emploi, permis de conduire, accès aux soins de santé, etc.). Rens. : cabinet du ministre des Affaires sociales : rue de la Loi66 à 1040 Bruxelles, tél. : 02/238 28 11, fax : 02/230 38 95.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)