Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Une maison de quartier à vocation artistique et culturelle dans le quartier Saint-Laurent à Liège

Sur la colline du Publémont à Liège, se niche la « Maison du quartier des artistes », véritable auberge espagnole, lieu de vie culturelle et associative. Lebâtiment, ancienne crèche communale située au 186 rue Saint-Laurent, abrite depuis trois ans, les réunions du comité de quartier, ainsi que des associations activespour l’intégration par la culture et l’initiation au Net.

19-05-2006 Alter Échos n° 208

Sur la colline du Publémont à Liège, se niche la « Maison du quartier des artistes », véritable auberge espagnole, lieu de vie culturelle et associative. Lebâtiment, ancienne crèche communale située au 186 rue Saint-Laurent, abrite depuis trois ans, les réunions du comité de quartier, ainsi que des associations activespour l’intégration par la culture et l’initiation au Net.

La location se fait via un bail emphytéotique passé avec la Ville et une subvention donnée par la Fondation Roi Baudouin dans le cadre de son appel à projets «Quartier de Vie ». Quant au comité de quartier Saint-Laurent1, il existait avant la maison de quartier puisqu’il a été créé en 1980 et aété rejoint en 1982 par les habitants de Saint-Martin.

Ca gaze à tous les étages

Au rez-de-chaussée de la maison, on retrouve l’association « Les Marmites du diable »2 de l’ASBL InteRval CréaAtif, membre de la coordinationC-Page (qui regroupe quelque 70 associations) et qui accueille des ateliers créatifs pour enfants. L’atelier de céramique « Autour de la Terre »3 organise,au 1er étage, une initiation pour les adultes au four, au tour et à l’émaillage. Sous la toiture, on retrouve les groupes rock « Funk Sinatra » et« The Only Room » qui y jouent depuis un an et demi. Le comité a pu occuper ce bâtiment de la Ville, après négociation pour restaurer l’immeuble : «Un bâtiment abandonné se dégrade automatiquement », a argumenté le porte-parole du comité, Louis Maraite.

Le bilan après trois ans ? Quelque 10.000 euros de travaux, dont 5.000 provenant de la Fondation et le solde via le comité et les associations, dont l’huile de bras de «Autour de la Terre » pour le remplacement de cinq châssis, la peinture, le plafonnage, la pose d’un revêtement de sol, la rénovation des deux pièces àl’arrière de l’immeuble et la restauration des locaux en façade.

« Le volet culturel du tour du potier tourne très bien », sourit le porte-parole du comité, Louis Maraite. Les « Marmites du diable » (nom d’un sitedans le Vaucluse, en France), animées par Stéfano Ferrante coordinateur au C-Page, organisent aussi des stages de vacances. Les groupes rock vont investir pour un double vitrage afind’améliorer l’acoustique de leurs répétitions et des riverains. Ils ont été rejoints début mai par deux autres groupes et participeront àla fête du quartier du 24 juin avec expo et musique dans la cour du bâtiment. « Beaucoup de jeunes liégeois cherchent un endroit pour répéter », commenteLouis Maraite – en se réjouissant d’une « formule de collaboration intelligente en ne parlant pas d’argent, mais de soutien pratique : cela se passe très bien ainsi.Les groupes du quartier, au sens large, sont les bienvenus, pour peu qu’on parvienne à des accords d’usage, dont des règles sur le bruit. »

Les « relais de rue »

La vocation artistique de Saint-Laurent/Saint-Martin date de la nomination de voiries (Patenier, Henri Blès…). À l’époque, le conseil communal a désirévaloriser la Ville en donnant aux rues des noms d’artistes francophones… connus en Flandre. Le peintre Auguste Mambourg et son élève Georges Collignon ont ensuite habité sur lefaîte du Publémont (classé depuis 1977), doté d’un splendide panorama sur Liège. Les premiers vers du célèbre poème « Li Ptit Banc »d’Emile Wiket sont gravés sur le banc de la place du nom du poète wallon, en face de la Maison du Quartier des Artistes.

Et la palette abstraite de Luis Salazar, riverain du quartier dans la rue Monulphe, colore depuis février les fenêtres avec une carte postale « Relais de rue ». La carte,apposée au rez-de-chaussée derrière les vitres (non opaques, bien sûr) de riverains dits “Relais de rue”, membres ou proches du comité, a étédessinée gratuitement par Luis Salazar. Elle permet aux habitants de Saint-Laurent – qui ne participent pas ou rarement (par manque de temps ou impossibilité d’horaire) auxréunions du comité – d’identifier leur “Relais de rue” pour lui transmettre doléances et/ou suggestions (problèmes de crottes de chien, avaloirs bouchés, trous dansles voiries et autres joyeusetés). Les riverains “Relais de rue” (10 actuellement, 40 dans six mois pour couvrir les 40 rues du quartier) relaient les remarques au comité, dont l’un desrôles est d’interpeller la Ville. L’objectif, démocratique, est l’implication du quartier dans les projets sociaux, urbanistiques, festifs…

Le dessin inédit de la carte “Relais de rue”, logo avec arrondis, découpes et couleurs flashy, réalisé à la demande du comité, constituera aussi laplate-forme d’entrée du prochain site www.monquartier.be de Saint-Laurent. La confection du site a étéretenue parmi les appels à projets Citi (Citoyens d’internet) lancés en 2004 par la Fondation Roi Baudouin et la Région wallonne. Le comité poursuivra toutefois lapublication, à 2000 exemplaires, du journal de quartier – sur papier.

En corollaire, le comité, fort de deux informaticiens, a lancé en mars une première vague, gratuite pour les riverains, d’initiation au Net4. « Internetlaisse une marge du public sur le bord de la route, souligne Louis Maraite, qui s’insurgea contre la fracture numérique. Certaines personnes n’ont pas les finances pour unordinateur, une connexion ou pour suivre des cours ». La formation, avec syllabus, est enrichie de conseils sur le matériel, l’usage de garde-fou pare-feu et antivirus, etd’un volet éthique concernant les incursions sur le Net.

1. Comité de quartier de Saint-Laurent/Saint-Martin : porte-parole Louis Maraite, rue Saint-Laurent, 109 à 4000 Liège – tél. : 04 222 21 71 – GSM : 0477 4949 79.

2. Ateliers enfants « Marmites du Diable » et fédération C-Page – contact : Stéfano Ferrante – GSM : 0496 84 79 46 – interval.creatif@gmail.com
3. Atelier céramique « Autour de la Terre » : Jean-Claude Meunier – GSM : 0495 29 28 72 – phil.padma@tiscali.be
4. Cours d’informatique – contact : Xavier Gordenne secrétaire du comité, rue Mahiels, 13 à 4020 Liège – GSM : 0497 03 20 10 – xavier.gordenne@scarlet.be

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)