Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Un revenu de solidarité au profit de jobs au rabais

À l’heure où le pouvoir d’achat reste désespérément en berne, où les fameux Restos du cœur créés par Coluche entamentvaillamment leur vingt-troisième année d’existence et où la courbe du chômage, en France, est repassée au-dessus du seuil symbolique des deux millions dedemandeurs d’emploi, le concept de solidarité a le vent en poupe. Et son nouveau fer de lance dans l’Hexagone s’appelle le RSA.

12-12-2008 Alter Échos n° 264

À l’heure où le pouvoir d’achat reste désespérément en berne, où les fameux Restos du cœur créés par Coluche entamentvaillamment leur vingt-troisième année d’existence et où la courbe du chômage, en France, est repassée au-dessus du seuil symbolique des deux millions dedemandeurs d’emploi, le concept de solidarité a le vent en poupe. Et son nouveau fer de lance dans l’Hexagone s’appelle le RSA.Le père du RSA (revenu de solidarité active) se nomme Martin Hirsch. Cet ancien président d’Emmaüs France est entré en politique par la porte de gauche endevenant directeur du cabinet de Bernard Kouchner en 1997. Nommé haut-commissaire aux solidarités actives du gouvernement de François Fillon en mai 2007 – il fait partiedes brebis galeuses honnies par le Parti socialiste pour être passé à l’ennemi au nom de l’ouverture prônée par Nicolas Sarkozy – Martin Hirschn’a guère tardé à poser les bases de ce nouveau dispositif venu remplacer le revenu minimum d’insertion (RMI) après vingt ans de bons et loyaux services.Officiellement, le RSA est une allocation qui vise à remplacer les minima sociaux ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

stephanel

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)