Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Vie associative

Un « fonds associatif » en projet à Charleroi

Plusieurs associations de la région de Charleroi, sur une idée de La Maison Plurielle, désirent que la ville mette en place un fonds pour les associations, pour répondre à la problématique du délai de réception des subsides.

17-11-2016

Voilà une idée qui pourrait séduire de nombreuses associations. La Maison Plurielle, association carolo qui lutte contre les violences de genre, a soumis  cette semaine à la Ville de Charleroi l’idée de créer un fonds pour les associations, avec des prêts à 0 %. Le projet sera coordooné par la Maison Pour Associations (MPA80) de Marchienne-au-Pont.

« L’idée d’un ‘fonds associatif’ est née de la problématique du délai de réception des subsides dans les asbl. En effet, nous sommes nombreuses à recevoir notre subside bien après la période à laquelle ils se rapportent, ce qui entraîne des problèmes de gestion et des menaces de perte d’emplois voire de dissolution », explique Caroline Davini, directrice de la MPA80. Exemple à la maison Plurielle : la deuxième tranche de subsides de l’association va arriver en juin 2017 alors que les comptes sont à sec. « Nous avons entamé une procédure pour obtenir un prêt associatif. Mais les banques, du fait qu’on ne peut pas communiquer facilement les dates auxquelles nous recevons nos subventions, ne nous accordent pas leur confiance. On doit donc mettre des travailleuses en préavis » , déplore Perrine Pigeon, présidente de la Maison Plurielle. « Nous pensons que les pouvoirs publics doivent pouvoir assumer ça », insiste-elle.

La Maison pour Associations va s’atteler dans les prochaines semaines à construire en collaboration avec le tissu associatif carolo une proposition concrète, ce qu’attend la ville de Charleroi pour pouvoir se prononcer.

 

 

Manon Legrand

Manon Legrand

Coordinatrice Alter Échos, journaliste (social, logement, environnement)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)