Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Jeunesse (Aide à la)

TYN : les jeunes ont du talent (même s’ils ne le savent pas toujours)

Talented Youth Network aide les jeunes fragilisés à prendre conscience de leur potentiel. L’association propose des formations gratuites à des dizaines de jeunes pour faciliter leur insertion tant sociale que professionnelle.

Via Meet Your Talent, rencontre du pilote Ismael, qui a retracé le chemin qui l'a mené dans les airs. (c)TYN

Talented Youth Network aide les jeunes fragilisés à prendre conscience de leur potentiel. L’association propose des formations gratuites à des dizaines de jeunes pour faciliter leur insertion tant sociale que professionnelle.TYN détonne dans le paysage associatif bruxellois. L’action de TYN, pour Talented Youth Network, se veut résolument positive et ancrée dans le concret.L’objectif: favoriser le développement, l’épanouissement des jeunes et leur engagement citoyen. Une ambition qui se traduit notamment par des formations, la TYN Academy et un salon de rencontres entre associations, entreprises et jeunes, nommé «MYND».Toutes les activités proposées par TYN explorent deux dimensions. L’insertion professionnelle d’un côté, l’engagement citoyen et associatif de l’autre. «Nous voulons apporter des outils à des jeunes qui n’en ont pas, explique Ihsane Haouach, l’une des fondatrices. On se focalise sur le comportement plus que sur les contenus, qui sont du domaine scolaire.»Grâce à ses formations, TYN cherche à traverser ce fameux plafond de verre qui empêche tant de jeunes d’aller de l’avant. «Les apprentissages, proposés souvent sous forme ludique, à travers des jeux de rôles, aident à préparer un entretien d’embauche, à gérer une relation conflictuelle avec des collègues, à se présenter, à savoir se ‘vendre’, à comprendre les messages que véhicule le non-verbal.»«Nous développons...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Aller plus loin

Talented Youth Network aide les jeunes fragilisés à prendre conscience de leur potentiel. L’association propose des formations gratuites à des dizaines de jeunes pour faciliter leur insertion tant sociale que professionnelle.TYN détonne dans le paysage associatif bruxellois. L’action de TYN, pour Talented Youth Network, se veut résolument positive et ancrée dans le concret.L’objectif: favoriser le développement, l’épanouissement des jeunes et leur engagement citoyen. Une ambition qui se traduit notamment par des formations, la TYN Academy et un salon de rencontres entre associations, entreprises et jeunes, nommé «MYND».Toutes les activités proposées par TYN explorent deux dimensions. L’insertion professionnelle d’un côté, l’engagement citoyen et associatif de l’autre. «Nous voulons apporter des outils à des jeunes qui n’en ont pas, explique Ihsane Haouach, l’une des fondatrices. On se focalise sur le comportement plus que sur les contenus, qui sont du domaine scolaire.»Grâce à ses formations, TYN cherche à traverser ce fameux plafond de verre qui empêche tant de jeunes d’aller de l’avant. «Les apprentissages, proposés souvent sous forme ludique, à travers des jeux de rôles, aident à préparer un entretien d’embauche, à gérer une relation conflictuelle avec des collègues, à se présenter, à savoir se ‘vendre’, à comprendre les messages que véhicule le non-verbal.»«Nous développons...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

Talented Youth Network aide les jeunes fragilisés à prendre conscience de leur potentiel. L’association propose des formations gratuites à des dizaines de jeunes pour faciliter leur insertion tant sociale que professionnelle.TYN détonne dans le paysage associatif bruxellois. L’action de TYN, pour Talented Youth Network, se veut résolument positive et ancrée dans le concret.L’objectif: favoriser le développement, l’épanouissement des jeunes et leur engagement citoyen. Une ambition qui se traduit notamment par des formations, la TYN Academy et un salon de rencontres entre associations, entreprises et jeunes, nommé «MYND».Toutes les activités proposées par TYN explorent deux dimensions. L’insertion professionnelle d’un côté, l’engagement citoyen et associatif de l’autre. «Nous voulons apporter des outils à des jeunes qui n’en ont pas, explique Ihsane Haouach, l’une des fondatrices. On se focalise sur le comportement plus que sur les contenus, qui sont du domaine scolaire.»Grâce à ses formations, TYN cherche à traverser ce fameux plafond de verre qui empêche tant de jeunes d’aller de l’avant. «Les apprentissages, proposés souvent sous forme ludique, à travers des jeux de rôles, aident à préparer un entretien d’embauche, à gérer une relation conflictuelle avec des collègues, à se présenter, à savoir se ‘vendre’, à comprendre les messages que véhicule le non-verbal.»«Nous développons...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Cédric Vallet

Cédric Vallet

Journaliste (jeunesse, aide à la jeunesse et migrations)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)