Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Table ronde sur l'accompagnement social dans les sociétés de logement bruxelloises"

22-09-1997

A l’occasion de la 2ème table ronde du logement social qui s’est déroulée ce 10 septembre, les sociétés de logements sociaux bruxelloises se sontinterrogées sur l’accompagnement social du locataire1.
La table ronde était organisée afin de faciliter les échanges d’expériences entre les différents acteurs de terrain, principalement les représentants dessociétés de logement et ceux du milieu associatif, ainsi que pour permettre “d’améliorer l’information de l’ensemble des décideurs politiques”.
Pour introduire la journée, Luc Weyers, Président de la Société de logement régionale (SLRB), a mis l’accent sur d’une part, la nécessité demultiplier les Agences Immobilières Sociales (AIS), et d’autre part, l’accompagnement des demandeurs de logements sociaux. Francis Duriau, Vice-Président de la mêmesociété, a, quant à lui, rappelé que la plupart des ménages locataires de logements sociaux vivent avec un revenu net ne dépassant pas 35 000 FB par mois. Laplupart des gestionnaires de sociétés sont d’ailleurs le plus souvent confrontés aux problèmes du surendettement de leurs locataires et à l’augmentation constantede l’arriéré locatif.
Par la suite, Nicole Purnode, chef de service de la Bourse du Logement et Chille Deman, secrétaire général de la Fédération Bruxelloise des Unions de Locataires,ont présenté un bilan de l’accompagnement social au sein des sociétés de logement, et des pratiques des CPAS et du milieu associatif dans ce domaine. Cléon Angelo,Administrateur-délégué de l’Association Nationale pour le Logement des personnes Handicapées (ANLH), et Jean de Salle, architecte et urbaniste, ont exposé laproblématique de l’insertion des personnes handicapées par le logement. Soulevant les problèmes auxquels sont confrontés ces personnes dans un cadre urbain, ils ontégalement présenté un “cahier de prescriptions techniques pour l’accessibilité des personnes handicapées”, dont la SLRB et les sociétés devraienttenir compte lors de la construction, rénovation, réhabilitation de logements sociaux.
Enfin, Anne Quevit, Directrice de la coordination des aides locatives du Fonds du Logement des Familles nombreuses de Wallonie, a clôturé les exposés du matin en présentantune série d’initiatives réalisées en Wallonie :
n soit le logement est utilisé comme facteur pour l’insertion sociale des personnes sans emploi, et dans ce cas les initiatives visent à augmenter le nombre de logements en service età veiller à l’intégration dans les quartiers existants, à orienter les aides vers les plus défavorisés et à développer l’accompagnementsocial ;
n soit comme source d’activité et de formation, telles l’auto-construction ou l’auto-rénovation et les chantiers de rénovation de logements comme lieu de formation.
Des ateliers se sont déroulés au cours de l’après-midi sur les thèmes abordés en matinée. En fin de journée, le Cabinet Tomas tiraitdéjà quelque conclusions importantes. “On ne s’attendait pas un tel succès, nous a-t-on confié. Il y a plus d’initiatives sur le terrain que prévu. Ce qui estpositif mais également problématique. En effet, d’une part il y a énormément d’initiatives, d’autre part, le Cabinet n’est pas au courant de celles-ci, de plus, sur leterrain, les gens ne se parlent pas entre eux”2.
1 Les actes en seront publiés dans SLRB Info, rue Jourdan 45-55 à 1060 Bruxelles, tél 02/533 19 11, fax 02/533 19 00.
2 Cabinet du Secrétaire d’Etat au Logement, av. des Arts 19 A/D à 1000 Bruxelles, tél 02/220 55 11, fax 02/218 45 99.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)