Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Sainte-Marguerite : des logements pour les familles nombreuses

Le chantier de rénovation de six maisons, n° 52 à 62 de la rue Sainte-Marguerite à Liège a débuté le 24 février. Les bâtiments, anciennespropriétés de l’Évêché et d’un particulier, ont été achetés pour être restaurés en décembre 1999 par le Fonds dulogement des familles nombreuses de Wallonie1. Le budget de l’acquisition/rénovation s’élève à 1 million d’euros, subsidié pour 75 %par la Région wallonne (dans le cadre de la ZIP). La fin des travaux est prévue pour le mois d’août 2004. Les immeubles sont très vétustes (le n° 62 estpresque en ruine) et il s’agit d’une rénovation lourde : façades, planchers, menuiseries, sanitaires… Le projet architectural prévoit sept logements de 1, 3, 4et 5 chambres – dont un appartement pour les personnes à mobilité réduite. L’ancienne cour de récréation, mitoyenne de l’écoleSaint-Joseph, sera également réaménagée. Les loyers, adaptés aux ressources (et à l’éventuel endettement) des locataires, atteindra maximum 15 %des revenus familiaux.

01-08-2005 Alter Échos n° 137

Le chantier de rénovation de six maisons, n° 52 à 62 de la rue Sainte-Marguerite à Liège a débuté le 24 février. Les bâtiments, anciennespropriétés de l’Évêché et d’un particulier, ont été achetés pour être restaurés en décembre 1999 par le Fonds dulogement des familles nombreuses de Wallonie1. Le budget de l’acquisition/rénovation s’élève à 1 million d’euros, subsidié pour 75 %par la Région wallonne (dans le cadre de la ZIP). La fin des travaux est prévue pour le mois d’août 2004. Les immeubles sont très vétustes (le n° 62 estpresque en ruine) et il s’agit d’une rénovation lourde : façades, planchers, menuiseries, sanitaires… Le projet architectural prévoit sept logements de 1, 3, 4et 5 chambres – dont un appartement pour les personnes à mobilité réduite. L’ancienne cour de récréation, mitoyenne de l’écoleSaint-Joseph, sera également réaménagée. Les loyers, adaptés aux ressources (et à l’éventuel endettement) des locataires, atteindra maximum 15 %des revenus familiaux.

163 familles sur la liste d’attente

Le Fonds des familles nombreuses possède 75 logements à Liège, 17 à Seraing et 33 chantiers sont en cours ou prévus à Liège. La listed’attente compte 163 familles. Les baux de location sont établis pour une durée de neuf ans : Jacques Fabry, responsable du service d’aide locative, explique que «l’objectif est de stabiliser les familles à revenus précaires ou modestes : la stabilisation commence par le logement. Nous espérons aussi que la restauration fera boule deneige dans ce quartier qui compte de nombreux taudis ». L’initiative devrait aussi modifier le paysage de la rue Sainte-Marguerite, habitée principalement par des personnesisolées.

1. Fonds du logement des familles nombreuses, siège liégeois, au 62, rue Jonfosse à 4000 Liège, tél. : 04 220 98 94.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)