Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Au même titre que Differdange, Longwy, Maubeuge et Charleroi, Arlon a été reconnue comme zone pilote pour la mise en place d’un «télécentre», sorte delaboratoire économique et social sur le télétravail et les téléservices.
Le 22 janvier, une journée de réflexion sur le sujet était organisée au Centre Jean Monnet à Longwy, et ce à l’initiative du CERRM (Centre Européen deRessources sur les Reconversions et les Mutations)1 qui gère aussi la mise en place de ces télécentres. Grâce au développement de la télématique,apparaît peu à peu une nouvelle organisation décentralisée du travail qui permet au travailleur de remplir ses fonctions à distance, de chez lui ou d’ailleurs. Maisces nouvelles orientations ne vont pas sans poser des questions : quelles seront, par exemple, les conséquences du télétravail sur l’emploi des salariés, la vie desentreprises, l’aménagement du territoire et le développement local ? Autant de thèmes qui ont été abordés lors de cette journée à Longwy.
Pour mener à bien son projet pilote de télécentres, le CERRM peut compter sur un soutien financier de l’Union Européenne et des trois pays partenaires (Belgique, France,Grand-Duché de Luxembourg), soutien qui s’élève à 4,5 millions d’écus, ce qui représente environ 180 millions de francs.
Ces projets pilotes sont pour le moment dans leur phase expérimentale (depuis octobre 97 jusqu’à avril 98). On devrait passer, en avril 98, à la phase opérationnelle quis’étendra sur 18 mois.
Pour ce qui est des télécentres d’Arlon et de Charleroi, le FOREM sera un partenaire essentiel. Les missions de ces centres sont multiples :
n former des demandeurs d’emploi aux techniques du télétravail et des nouvelles technologies de télécommunication (à partir du 1er mars 98 et pendant deux ans, 170personnes seront ainsi formées),
n proposer aux entreprises des téléservices (secrétariat, comptabilité…),
n offrir des télébureaux aux entreprises employant des frontaliers…
Le CERRM mettra également à la disposition des télécentres une base de données, qui sera ultérieurement intégrée sur Internet. Elle comprendrades informations à caractère européen sur le télétravail (technologie, organisation du travail, management, expériences, experts, législation…)
Enfin, outre leurs missions de formation et de services, les centres auront également celle de susciter le débat entre les différentes sphères dont les habitudes risquentd’être modifiées par les nouvelles techniques de communication : employeurs, employés, collectivités locales, organismes de formation…
1 CERRM – Maison de la Formation – Centre Jean Monnet à 54400 Longwy, France, tél 00 (33) 3 82 25 24 80, fax 00 (33) 3 82 25 24 77, e-mail : cerrm@k-info.fr

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)