Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Médecins du monde en campagne contre la grippe

Pour la deuxième année consécutive, Médecins du monde lance une campagne de vaccination contre la grippe à destination des sans-abri. Une opération d’autant plus importante que les effets conjugués du Covid et de la grippe peuvent se révéler délétères pour les sans-abri… et le système de soins.

MdM/Layla Aerts

C’est la deuxième année que Médecins du monde propose aux sans-abri une vaccination contre la grippe. «C’est un vrai besoin pour ces personnes souvent exclues du système de santé, explique Sébastien Kervyn, responsable de la campagne de vaccination pour MDM. Ils n’ont souvent pas accès à un médecin traitant, et donc pas accès aux vaccins.»

C’est encore plus vrai en cette année de quasi-rupture de stock des vaccins contre la grippe, qui s’explique par la crainte de la population d’associer grippe et Covid dans un cocktail fracassant. Médecins du monde a donc «sécurisé» 450 doses à destination de personnes qui présentent des profils à risque. On parle des personnes les plus vulnérables, donc des sans-abri de plus de 65 ans qui présentent des facteurs de risque: maladies chroniques, diabète, problèmes respiratoires.

Pour l’instant, 214 doses ont été injectées. L’ONG propose cette vaccination dans les centres d’hébergement d’urgence du Samusocial, de la Croix-Rouge, mais aussi via les consultations mobiles de son Médibus (Lire «Medibus roule pour les sans-abri et les toxicomanes», AÉ n°374, janvier 2014)), et dans des structures gérées par ses partenaires, comme la plate-forme citoyenne de soutien aux réfugiés, l’asbl Doucheflux, ou encore en lien avec l’association des infirmiers de rue. L’opération de vaccination s’étire d’octobre à fin décembre. «Pour l’instant, nous avons...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Cédric Vallet

Cédric Vallet

Journaliste (jeunesse, aide à la jeunesse et migrations)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)