Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Logement social en Flandre : Marino Keulen renonce au “mix social”

Marino Keulen a présenté le 14 février dernier son projet d’arrêté-cadre sur les loyers. L’arrêté en question contiendra les modalitéspratiques du désormais célèbre “Wooncode”, le Code du logement flamand. Mais le Wooncode en question, c’est bien plus que le fameux volet linguistique qui a fait couler tantd’encre. La mesure principale de l’arrêté-cadre devrait en fait concerner le mode de calcul des loyers des logements sociaux. Selon le ministre, ces derniers devraient devenirplutôt moins chers pour les plus démunis, et plus coûteux pour ceux qui ont les moyens.

30-03-2007 Alter Échos n° 226

Marino Keulen a présenté le 14 février dernier son projet d'arrêté-cadre sur les loyers. L'arrêté en question contiendra les modalitéspratiques du désormais célèbre "Wooncode", le Code du logement flamand. Mais le Wooncode en question, c'est bien plus que le fameux volet linguistique qui a fait couler tantd'encre. La mesure principale de l'arrêté-cadre devrait en fait concerner le mode de calcul des loyers des logements sociaux. Selon le ministre, ces derniers devraient devenirplutôt moins chers pour les plus démunis, et plus coûteux pour ceux qui ont les moyens.Marino Keulen, le ministre flamand du Logement et de l'Intégration (Open VLD) doit encore négocier certains points avec le secteur, mais estime que son projet d'arrêté ade bonnes chances d'être adopté tel quel. Les principes qui y sont définis devraient être d'application dès 2008 pour tous : sociétés de logementsocial, communes, CPAS et agences immobilières sociales. Les seuils de revenus ne seront pas adaptés : ce seront toujours 25 000 euros imposables pour une famille et 16 700 pour lesisolés.Le ministre admet avoir renoncé en grande partie à ses rêves de "mix social" : "À une époque,...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pierre Gilissen

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)