Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Liège : consultation populaire pour le site des Forges à Saint-Léonard"

13-09-2002 Alter Échos n° 127

Le site des Forges est un chancre urbain d’un demi-hectare (ancien site de la FN, puis dépôt militaire de la Défense nationale) situé entre le quai de Coronmeuseet la rue Saint-Léonard. Le domaine, désaffecté, a été racheté par la Ville de Liège en 1999. A la fin du mois de juin, le bureau d’architectebruxellois Pierre Blondel a remporté le concours d’idées lancé par la Ville1 pour réaffecter le site. Le projet prévoit la construction de 22 logementsfamiliaux (pour pallier le manque d’habitations familiales en ville) moyens et sociaux, une voie étroite en sens unique vers le quai Saint-Léonard, une place publique et despotagers collectifs. Les logements compteront une pièce adaptable à l’évolution de la famille : rangement, bureau, chambre, hobby… Une étude sur le chauffage– collectif ou individuel, éventuellement avec des panneaux solaires – est en cours. Le coût est estimé à 2,2 millions d’euros et le projet seraterminé dans trois ans. La démolition du domaine est programmée sur une période de 2 mois (avec 2.650 m3 à déblayer) et la constructions’étalera sur 18 mois. La Régie de quartier sera associée au projet et le cahier des charges imposera une clause sociale avec un quota de personnes en formation.
Pas d’infrastructure sportive
Une consultation populaire préalable à une rencontre avec l’architecte a été réalisée par la Ville pour l’aménagement des espaces publics.Les habitants de Saint-Léonard ont interpellé Pierre Blondel sur la sécurité et la drogue (l’architecte s’est déclaré incompétent en lamatière), l’aménagement de la place (avec des bancs, des poubelles et des tables en pierre), la végétation (constitution d’un groupe de travail), la voirie(zone 30), l’horeca… Certaines personnes ont proposé un parking souterrain près des commerces, mais le chef de projet Alain Malherbe, coordinateur de la ZIP-QI, a faitétat de l’humidité du terrain au-dessus de la nappe phréatique. Il a aussi rappelé qu’une récente étude révèle que seulement 20%des clients font leurs courses en voiture.
Certains habitants ont proposé une infrastructure sportive sur la future place, mais l’architecte s’est prononcé contre : «La place sera de petite dimension, a-t-ildit : environ la superficie de la place Sainte-Barbe. L’idée est de réaliser un espace pour les habitants et les riverains des environs, donc de ne pas faire des activitésdifférentes avec des coins dévolus uniquement à la pétanque et à d’autres sports. La place sera un espace neutre sur lequel tout le monde pourra faire cequ’il a envie : jouer au ballon, se reposer, discuter sur les bancs…»
D’autres participants à la réunion ont désiré que la voirie (3,5 m) soit réservée exclusivement à la circulation locale. Pierre Blondels’y est également opposé pour «éviter un clos ou espace privé. Les logements doivent s’intégrer à la vie du quartier et ne doivent pasêtre considérés comme un ghetto». L’architecte a aussi précisé que les commerces (horeca) sur la place seront transformables en logements «pouréviter un chancre inutilisé s’il n’y a pas de candidat».
Dix personnes
Seulement 10 personnes ont rencontré l’architecte après la consultation populaire qui a motivé… 15 habitants du quartier. Pierre Blondel ne s’est pasdéclaré déçu : «La salle était pleine lors de la première réunion d’information (ndlr : 30 personnes). Cela dit, je préfèrequ’il y ait peu de gens plutôt qu’une foule houleuse qui dit ‘On ne veut pas de ce projet. Allez voir ailleurs…’»
1 Échevinat du Logement urbain, La Batte, 10 à 4000 Liège. Tél. : 04 221 92 99.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)