Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest Impression
Jeunesse
Elizabeth improvise un cours d’anglais pour Eid et Braij avec des livres pour enfants. (c) Leo Potier

L’Europe solidaire, version jeune

Alter Échos n° 455 27 novembre 2017 Léo Potier

Lancé depuis bientôt une année, le Corps européen de solidarité (CES) doit permettre aux jeunes de partir donner des coups de main dans des projets de cohésion sociale partout sur le continent. Pas de conditions d’origine, pas de conditions de nationalité. Diplômés ou paumés, les jeunes européens profiteront-ils de ce nouveau projet pour rendre (enfin) un visage social à l’Union?

Ahmed attrape le stylo d’Elizabeth et gribouille consciencieusement sur sa feuille. La mère du petit garçon passe un coup de fil au fond de la pièce. Autour de la table, Elizabeth et Anastasiia ont rapatrié les jeu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Lancé depuis bientôt une année, le Corps européen de solidarité (CES) doit permettre aux jeunes de partir donner des coups de main dans des projets de cohésion sociale partout sur le continent. Pas de conditions d’origine, pas de conditions de nationalité. Diplômés ou paumés, les jeunes européens profiteront-ils de ce nouveau projet pour rendre (enfin) un visage social à l’Union?

Ahmed attrape le stylo d’Elizabeth et gribouille consciencieusement sur sa feuille. La mère du petit garçon passe un coup de fil au fond de la pièce. Autour de la table, Elizabeth et Anastasiia ont rapatrié les jeu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

En savoir plus

Lancé depuis bientôt une année, le Corps européen de solidarité (CES) doit permettre aux jeunes de partir donner des coups de main dans des projets de cohésion sociale partout sur le continent. Pas de conditions d’origine, pas de conditions de nationalité. Diplômés ou paumés, les jeunes européens profiteront-ils de ce nouveau projet pour rendre (enfin) un visage social à l’Union?

Ahmed attrape le stylo d’Elizabeth et gribouille consciencieusement sur sa feuille. La mère du petit garçon passe un coup de fil au fond de la pièce. Autour de la table, Elizabeth et Anastasiia ont rapatrié les jeu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

A la Une