Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Environnement/territoire

Les produits équitables séduisent les communes

Lutter contre la pauvreté dans le Sud en sensibilisant pouvoirs locaux et citoyens à une plus grande consommation de produits équitables, tel est le but d’une campagne qui cartonne en Belgique.

11-05-2012 Alter Échos n° 337

Lutter contre la pauvreté dans le Sud en sensibilisant pouvoirs locaux et citoyens à une plus grande consommation de produits équitables, tel est le but d’une campagne qui cartonne en Belgique.

L’opération connaît un succès grandissant dans notre pays. Consommer équitable, entre prise de conscience citoyenne et mouvement de mode, séduit les populations. Pierre Laviolette, responsable de la campagne « Communes du commerce équitable »1 pour Max Havelaar.

Alter Echos : Quand a commencé la campagne en Belgique ?
Pierre Laviolette : La campagne flamande « Fair Trade Gemeente » a débuté très tôt, dès 2004. Plusieurs communes de Bruxelles ont enchaîné. En Région wallonne, elle a commencé quatre ans plus tard. Nous avons ciblé la thématique environnementale dans laquelle s’inscrit tout à fait le commerce équitable. Echevins de l’environnement, écoconseillers, agences de développements locaux… Autant d’acteurs qui ont pu répercuter la campagne. Certaines communes mettent du temps à obtenir le titre de Commune du commerce équitable car les acteurs sur le terrain sont peu nombreux, d’autres voient leur dossier clôturé plus vite car elles remplissent aisément les critères de sélection. En moyenne, il faut un à deux ans pour obtenir le titre. En fait, nous préférons que les choses n’aillent pas trop vite, ce type de campagne s’inscrivant sur la durée, en imprégnant l’esprit des gens ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Gilda Benjamin

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)