Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Les agences immobilières sociales bruxelloises se fédèrent

Les agences immobilières sociales (AIS) se développent depuis quelques années à Bruxelles. Elles sont aujourd’hui au nombre de 17 et gèrent un parc deprès de 1000 logements alors qu’en 1999, elles n’en géraient encore que 150. Elles ont décidé de se constituer en fédération1 afin de mieux sefaire connaître auprès des propriétaires et de mieux développer leurs activités.

27-07-2005 Alter Échos n° 166

Les agences immobilières sociales (AIS) se développent depuis quelques années à Bruxelles. Elles sont aujourd’hui au nombre de 17 et gèrent un parc deprès de 1000 logements alors qu’en 1999, elles n’en géraient encore que 150. Elles ont décidé de se constituer en fédération1 afin de mieux sefaire connaître auprès des propriétaires et de mieux développer leurs activités.Dans le contexte actuel du logement, les Bruxellois disposant de faibles revenus ont de plus en plus de difficultés à trouver un logement de qualité avec un loyer abordable.Il suffit de comparer le montant des minima sociaux (RIS isolé : 595,32 euros, ménage : 793,76 euros, allocation de chômage pour un ménage : +/- 938 euros) aux loyers quisont demandés habituellement pour voir que la part du loyer présente très souvent plus de 50 % de ces ressources. Subventionnées par la Région bruxelloise àhauteur de 2,4 millions d’euros, les AIS ont pour vocation de répondre à la demande sociale de logements en sécurisant la relation entre le propriétaire et lelocataire. Partant du constat que l’offre de logements est suffisante à Bruxelles, il s’agit de soc...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)