Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le nouveau décret relatif au permis de location est petit à petit mis en oeuvre en Région wallonne. Exemple de terrain, parmi les premiers : vendredi 3 octobre, desinspecteurs de la Région wallonne ont visité un immeuble, afin de vérifier s’il respectait les conditions prévues.
Selon les locataires, ils ont tout inspecté : prise de mesures, renseignements sur le montant du loyer, constat de l’insalubrité du bâtiment. Cela n’est pas sans soulever quelqueinquiétude chez les locataires. D’après un travailleur social qui préfère s’en tenir à l’anonymat, “les gens se demandent si les propriétaires vontêtre d’accord de faire les travaux ou si, l’insalubrité du bâtiment étant reconnue, ils ne vont pas tout simplement être mis dehors”. “Un effet pervers possible dupermis de location, mais cela n’est qu’une hypothèse, souligne notre interlocuteur, est le risque que les propriétaires augmentent les loyers suite aux travauxréalisés”.
Cette inspection serait, selon certains locataires, la conséquence d’une plainte anonyme, ou bien aurait été organisée, aux dires des autres locataires, à lademande de la police de Jumet. Enfin, elle concernerait soit uniquement cet immeuble, soit tous les garnis de Jumet. Sur ce point encore, les avis sont partagés.
Dossier à suivre.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)