Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

La vision libérale de l'accueil de la petite enfance

L’accueil de la petite enfance, c’est son « dada » : colloque en mars 2008, propositions de loi déposées à la Chambre dans lafoulée1 et, à présent, la publication d’une étude exhaustive2. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la députéelibérale Florence Reuter a de la suite dans les idées.

16-01-2009 Alter Échos n° 265

L’accueil de la petite enfance, c’est son « dada » : colloque en mars 2008, propositions de loi déposées à la Chambre dans lafoulée1 et, à présent, la publication d’une étude exhaustive2. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la députéelibérale Florence Reuter a de la suite dans les idées.Le sujet est « facile ». Personne ne nie que le manque de places d’accueil pour les tout-petits est une question cruciale, une priorité pour de nombreuses familles et,singulièrement, une question d’égalité des chances pour l’accès à l’emploi… Mais encore fallait-il faire le tour de la question,étayer les arguments et proposer des solutions concrètes. C’est le mérite, sans préjuger de la pertinence des propos, de l'opus tout frais de Florence Reuter(MR). Naviguant subtilement de l’état des lieux au plaidoyer, la députée fédérale dresse un bilan pessimiste de la situation en Communautéfrançaise. Il est vrai que les mauvaises eaux ne manquent pas pour alimenter le moulin libéral : le manque de cohérence et de coordination dans le secteur de la petite enfancedont les politiques sont gér...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

aurore_dhaeyer

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)