Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest Impression
Sécurité

La manifestation cogérée, une histoire belge

Alter Échos n° 471 4 mars 2019 Martine Vandemeulebroucke

À Bruxelles, il s’organise chaque année près de 900 manifestations. Des toutes petites avec une dizaine de personnes aux toutes grosses avec plus de cent mille participants. Des bien encadrées et des non autorisées. Comment se gère une manif? Comme tout le reste, en Belgique, en cultivant l’art du compromis.

Décembre 2018. Le bourgmestre de Bruxelles interdit l’organisation par des groupes d’extrême droite d’une manifestation contre le pacte migratoire. Le Conseil d’État lui donne tort estimant que l’arrêté régional ne motivait pas assez les raisons pour lesquelles on mettait à mal le droit...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

A la Une