Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Depuis début novembre, un commissaire spécial du gouvernement wallon est chargé pour deux ans (renouvelables) de se substituer au conseil d’administration et àl’assemblée générale de la Maison liégeoise (société immobilière de service public). Claude Rochefort, ex-expert au cabinet du ministre duLogement (et bourgmestre d’Ans) Michel Daerden et directeur de la société de logement de Nivelles, a repris les rênes d’une société en déficit de815 millions, malgré un plan d’assainissement de dix ans. Les instances dirigeantes de la Maison liégeoise n’ont pas apprécié la décision wallonne : lasociété a d’ailleurs introduit un recours en annulation devant le Conseil d’État.Vers une société modèleClaude Rochefort ne cache pas son embarras : "Le jour de mon arrivée, je n’étais vraiment pas à l’aise", reconnaît-il. La réticence des responsablesliégeois est compréhensible. Le comité permanent de la société est conscient que certaines choses sont à modifier. Le recours a d’ailleursété introduit car la Maison liégeoise avait déj&agra...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)