Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

La Cohésion sociale bruxelloise doit communiquer

Ce 21 octobre, le secteur de la Cohésion sociale francophone bruxellois a pris connaissance du second rapport d’évaluation le concernant. S’il est difficile de chiffrer lesrésultats des actions, le décret n’est pas remis en cause pour autant. Mais il est demandé au secteur de mieux visibiliser ses actions.

03-11-2008 Alter Échos n° 261

Ce 21 octobre, le secteur de la Cohésion sociale francophone bruxellois a pris connaissance du second rapport d'évaluation le concernant. S'il est difficile de chiffrer lesrésultats des actions, le décret n'est pas remis en cause pour autant. Mais il est demandé au secteur de mieux visibiliser ses actions.Cent cinquante acteurs de la Cohésion sociale bruxelloise étaient venus au théâtre Molière à Ixelles pour entendre la présentation de leur secondrapport d'évaluation. S'il s'agit d'une matière Cocof (Commission communautaire française), elle intéresse également les acteurs néerlandophones quipoursuivent les mêmes objectifs, tel le BON (Brussels Onthaalbureau), qui était présent dans la salle. On rappellera qu'en 2004, le décret Cohésion sociale atransformé les politiques d’Intégration sociale des personnes issues de l’immigration, et de Cohabitation des communautés locales (Intégration/Cohabitation) dela Cocof en « politiques de cohésion sociale ». Par la même occasion, on est passé d'une politique visant des personnes à une politique territoriale.L’objectif du décret est de favoriser le développement harmonieux des diff&ea...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)