Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Actus d'Alter

Panik sur la ville se penche sur l’accès à l’IVG en Belgique et en Europe

Avortement, interruption volontaire de grossesse, peu de mots existent en somme pour nommer cette réalité à laquelle une femme est confrontée pour mettre fin à une grossesse non désirée. Le droit des femmes de choisir a été au centre de l’émission Panik sur la ville de ce 23 avril, à laquelle ont participé Cédric Vallet et Julien Winkel, journalistes d’Alter Échos. Ce droit, gagné au prix d’une longue lutte et d’une lente évolution des mentalités en Europe comme en Belgique semble aujourd’hui mis en danger, tout comme les conditions élémentaires dans lesquelles il doit s’exercer. Car des courants catholiques et conservateurs gagnent en visibilité et en puissance en Europe. Ces courants prennent position, tentent de convaincre le plus grand nombre de leurs idées et de faire obstruction à ce qu’ils jugent contraire à leur morale. Notamment en ce qui concerne l’avortement. Ces mouvements ont-ils le vent en poupe ? Au vu des remous qui ont agité la France lors de l’adoption de la loi sur le mariage homosexuel et du retour en Espagne à une législation beaucoup plus restrictive sur l’avortement, la question mérite d’être posée. Et creusée.

23-04-2014
Manifestation pour le droit à l'avortement BXL 2012 -La Hay 1974 : le combat continue ? ©Archives du Pays-Bas et CAL

Avortement, interruption volontaire de grossesse, peu de mots existent en somme pour nommer cette réalité à laquelle une femme est confrontée pour mettre fin à une grossesse non désirée. Le droit des femmes de choisir a été au centre de l’émission Panik sur la ville de ce 23 avril, à laquelle ont participé Cédric Vallet et Julien Winkel, journalistes d’Alter Échos (Lire notre dossier l’IVG en danger ?). Ce droit, gagné au prix d’une longue lutte et d’une lente évolution des mentalités en Europe comme en Belgique  semble aujourd’hui mis en danger, tout comme les conditions élémentaires dans lesquelles il doit s’exercer.

Photo IVG2Car des courants catholiques et conservateurs gagnent en visibilité et en puissance en Europe. Ces courants prennent position, tentent de convaincre le plus grand nombre de leurs idées et de faire obstruction à ce qu’ils jugent contraire à leur morale. Notamment en ce qui concerne l’avortement. Ces mouvements ont-ils le vent en poupe ? Au vu des remous qui ont agité la France lors de l’adoption de la loi sur le mariage homosexuel et du retour en Espagne à une législation beaucoup plus restrictive sur l’avortement, la question mérite d’être posée. Et creusée.

[soundcloud params=”auto_play=false&show_comments=false&buying=false&download=false&show_bpm=false&sharing=false&show_artwork=false&show_playcount=false&default_height=100″]https://soundcloud.com/agence-alter/radio-panik-alter-echos-l[/soundcloud]

En studio :

Viviane Teitelbaum, présidente du Lobby européen des femmesSylvie Lausberg, membre du Centre d’action laïque et de la plateforme Abortion rightCédric Pé, médecin praticien de l’IVG et formateur dans l’accompagnement médical de l’IVG initié par le Groupe d’action extra-hospitalier des centres pratiquant l’avortementCédric Vallet et Julien Winkel, journalistes de la rédaction d’Alter Échos

Les reportages sonores réalisés :

Un entretien avec Mme Katinka In’t Zandt, psychologue et psychothérapeute à la Free Clinic et Présidente du GACEHPA

La captation de l’intervention de Gregor Puppink, porte parole de l’initiative européenne One of Us lors de l’audition publique devant le Parlement Européen le 10 avril 2014 et un entretien avec l’Abbé Vanderbiest.

À l’animation :

Marie-Eve Merckx, Naïma Guenouni, Ani Paitjan et Maili Bernaerts

À la technique :

Fréd Péters

Aller plus loin

« L’IVG, en danger ? », un dossier d’Alter Échos

« Avorter, c’est possible », campagne lancée par le GACEHPA

Archives audiovisuelles sur les luttes pour le droit, la dépénalisation et l’accès à l’avortement en Belgique

Avortement dans le monde, une vidéo réalisée par le Guttemacher Institute

Marie-Eve Merckx

Marie-Eve Merckx

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)