Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Jeunesse (Aide à la)

GT6 : prêter la main au partenariat local

Le groupe de travail 6 a planché sur l’intersectorialité. Quelles sont ses recommandations ?

Comment favoriser le travail en réseau, les rencontres entre secteurs, les projets menés en commun ? L'intersectorialité : un leitmotiv dont on entend parler depuis des années déjà, que l'on essaye de pousser tous azimuts, mais qui demeure difficile à pratiquer. Question de temps, de manque de ressources, mais aussi de cultures de travail différentes qui empêchent le déclic du « travailler ensemble » de se produire. Le sixième groupe de travail du Plan jeunesse (GT6) s'est penché sur la question. Petit plongeon, sans trop de jargon, dans ses réflexions et propositions.

Le processus tout d'abord. Le GT6, présidé par Nadia Achbany (Fédération des centres d'information et de documentation pour jeunes, CIDJ) et composé de personnes issues d'administrations diverses (Jeunesse, Aide à la jeunesse, Culture, Enseignement), d'acteurs de la Jeunesse et de l'Aide à la jeunesse, s'est appuyé sur l'écoute et l'analyse d'une douzaine d'initiatives locales pour mener à bien son travail. L'objectif : une approche « bottom-up », afin de faire remonter les problèmes, les difficultés vécues par les acteurs. En bref, aux prises avec les réalités de terrain. Le groupe de travail, animé par Daniel Burnotte (Tr@me), avec le soutien des sociologues Jean-François Guillaume et Bernard Fournier, avait pour objectif d'aboutir à des recommandations politiques. Passons en revue les principales d'entre elle...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice web, contact freelances, journaliste (social, santé, logement).

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)