Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Grâce-Hollogne : l’atteinte à la vie privée rayée du formulaire pour les candidats au logement social

Les Écolos de Grâce-Hollogne se sont dernièrement insurgés contre le document soumis aux propriétaires des habitations quittées par les candidats aulogement social. Le formulaire de la SLGH (Société de Logement de Grâce-Hollogne) comptait notamment des questions sur les éventuels retards de loyer et l’entretiendu logement : pour Écolo, « c’est inadmissible. Il s’agit d’une atteinte à la vie privée pourtant garantie par l’article 22 de la Constitution. Cedocument n’est pas exigé par la Région wallonne ». Et de réclamer « le retrait immédiat du formulaire ». L’échevin du logement, DanielParent (PS), a « relativisé : un propriétaire privé sera content de voir partir un locataire en retard de paiement et ne le signalera pas », mais, pour le bourgmestreet président de la SLGH, Maurice Mottard (PS), « le formulaire, déjà amendé, n’est pas inamovible. Nous n’avons jamais fait preuve de sectarisme. Chaquegroupe politique est représenté à la SLGH ». Il a donc soutenu la requête écolo lors du dernier conseil d’administration de la société.

27-07-2005 Alter Échos n° 155

Les Écolos de Grâce-Hollogne se sont dernièrement insurgés contre le document soumis aux propriétaires des habitations quittées par les candidats aulogement social. Le formulaire de la SLGH (Société de Logement de Grâce-Hollogne) comptait notamment des questions sur les éventuels retards de loyer et l’entretiendu logement : pour Écolo, « c’est inadmissible. Il s’agit d’une atteinte à la vie privée pourtant garantie par l’article 22 de la Constitution. Cedocument n’est pas exigé par la Région wallonne ». Et de réclamer « le retrait immédiat du formulaire ». L’échevin du logement, DanielParent (PS), a « relativisé : un propriétaire privé sera content de voir partir un locataire en retard de paiement et ne le signalera pas », mais, pour le bourgmestreet président de la SLGH, Maurice Mottard (PS), « le formulaire, déjà amendé, n’est pas inamovible. Nous n’avons jamais fait preuve de sectarisme. Chaquegroupe politique est représenté à la SLGH ». Il a donc soutenu la requête écolo lors du dernier conseil d’administration de la société.Les questions sur l’...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)