Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Enseignement : le spécial va rouler à l'ordinaire (et inversément)

Le gouvernement de la Communauté française va modifier les différentes législations qui organisent l’enseignement spécial1. Ces nouveautés sontle fruit d’une maturation longue qui a impliqué les différents acteurs concernés, elles devraient être effectives début 2009. Outre un renforcement important desmoyens accordés au spécial, le point fort de la réforme est la stimulation de l’intégration ou le maintien des élèves « à besoinsspécifiques » au sein de l’enseignement ordinaire. Tout en laissant à l’enseignement spécial un rôle pivot.

10-10-2008 Alter Échos n° 260

Le gouvernement de la Communauté française va modifier les différentes législations qui organisent l'enseignement spécial1. Ces nouveautés sontle fruit d'une maturation longue qui a impliqué les différents acteurs concernés, elles devraient être effectives début 2009. Outre un renforcement important desmoyens accordés au spécial, le point fort de la réforme est la stimulation de l'intégration ou le maintien des élèves « à besoinsspécifiques » au sein de l'enseignement ordinaire. Tout en laissant à l'enseignement spécial un rôle pivot.Depuis 2004, le Conseil supérieur de l'enseignement spécial2 planche sur l'intégration des élèves relevant de cet enseignement spécifique ausein de l'enseignement ordinaire. Un groupe de travail ciblé sur la question, constitué de représentants des différents réseaux d'enseignement mais égalementde la Ligue des droits de l'enfant3 et de représentants de la plate-forme associative de parents d'enfants handicapés, a ainsi été constitué. En octobre2007, s'appuyant sur le travail de ce groupe, le Conseil a rendu public un rapport qui comprenait neuf propositions co...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)