Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Depuis de nombreuses années déjà, plusieurs formes de logement communautaire coexistent en Belgique.
> Les co-propriétés classiques où, pour l’essentiel, un lien juridique entre plusieurs co-propriétaires n’a pour seul objet que de régler les problèmes degestion des parties communes ;
n les habitats groupés (La Placette à Wezembeek-Oppem, par exemple) avec la construction simultanée de maisons en propriétés individuelles, conjointement avecl’aménagement de terrains, voire de maisons d’accueil, en co-propriété ;
n enfin, la forme la plus aboutie du collectivisme foncier, l’éco-village. Il est défini de la manière suivante par Benoît Laduron, «éco-villageois»à Terre d’Eneilles 1 : «C’est un lieu de vie créé par des personnes qui veulent incarner les valeurs de respect, de solidarité, d’interdépendance, de partagetant entre eux qu’avec l’ensemble de la planète ; c’est un lieu qui fait la promotion de la propriété collective du sol gérée par les habitants qui en sont lesgardiens, sous une forme coopérative de préférence». Signé pas de chance, la commission parlementaire consacrée aux sectes, dans son œuvre digne d’unentomologiste zélé, a mentionné Terre d’Éneille.
L’éco-village est aujourd’hui «réhabilité» mais il n’en reste pas moins que le boulet politique a laissé trop longtemps la rumeur s’enfler dans son sillage.Pour preuve, les difficultés que rencontre un nouveau projet, près de Huy, au lieu dit «La Paix-Dieu». 2
Dans le monde, les éco-villages se comptent par dizaines, pour l’essentiel dans les pays nordiques, mais aussi en France et en Espagne, regroupés dans le réseau GEN (GeneralEco-villages Network) 3. Rififi récent : GEN serait entièrement financé par Gaïa Trust… à savoir par le fruit de la spéculation financière.
Résultat, un nouveau réseau voit le jour, toujours plus propre et alternatif : EDEN 4 (comme Ethic, Democratic, Eco-Village, Network).
1 Terre d’Eneille est le premier (et unique) éco-village wallon. Situé près de Durbuy, il compte aujourd’hui 7 maisons et 13 résidents. Contact : Benoît Laduron etChristina De Wilde, Grande Enneille 102 à 6940 Durbuy, tél./fax : 086/32.34.56, e-mail : benoit.laduron@skynet.be
2 Eco-village entre guillemets puisqu’il s’agit ici d’une co-propriété classique.
3 Site internet du GEN : http://ecovillages.org
4 Site internet d’EDEN : http://users.skynet.be/ecovillage-eden

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)