Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Archives

Dinant : nouvelle zone d'incubation d'économie sociale

Un nouvel incubateur en économie sociale démarrera ses activités sur l’entité de Dinant-Philippeville, à la rentrée. Initié par la scrlà finalité sociale « Challenge »1 à la suite d’un appel à projets lancé par le Feder (Fonds européen de développementrégional), le projet a également bénéficié du soutien de la Région wallonne, du bureau économique de la Province de Namur2 et deJean-Claude Marcourt (PS)3, ministre wallon en charge de l’Économie et de l’Emploi.

29-08-2008 Alter Échos n° 256

Un nouvel incubateur en économie sociale démarrera ses activités sur l’entité de Dinant-Philippeville, à la rentrée. Initié par la scrlà finalité sociale « Challenge »1 à la suite d’un appel à projets lancé par le Feder (Fonds européen de développementrégional), le projet a également bénéficié du soutien de la Région wallonne, du bureau économique de la Province de Namur2 et deJean-Claude Marcourt (PS)3, ministre wallon en charge de l’Économie et de l’Emploi.

Un nouvel incubateur d’économie sociale verra le jour à la rentrée sur l’entité de Dinant-Philippeville. « Tout est parti d’un appel àprojets lancé par le Feder et auquel nous avons répondu, déclare ainsi Philippe Ledent, administrateur délégué de « Challenge ». Le cabinet de Jean-ClaudeMarcourt ainsi que la Région wallonne ont très vite embrayé. » Si le nouvel incubateur se révèle une opportunité pour « Challenge », ilconstitue probablement aussi un atout intéressant pour la Région puisqu’il ne s’agira que du cinquième incubateur en Wallonie ; incubateur qui fera d’ailleurspartie du réseau Équilibre (réseau d’incubateurs en économie sociale).

Côté services, si la nouvelle structure proposera à ses hôtes une série d’infrastructures classiques telles que des bureaux, des salles de réunion ouencore la mise à disposition de photocopieuses, elle offrira également des formations de même qu’un accompagnement mené par des économistes. «L’incubateur devrait être opérationnel en octobre, continue Philippe Ledent. Pour l’heure, nous louons des bâtiments à Dinant mais, à partir de 2010, leBureau économique de la Province de Namur construira une série de bâtiments sur le zoning de Sorinnes dans lesquels nous irons nous installer. »

Des candidats à l’incubation

L’incubateur sera alors définitivement à même d’accueillir des candidats qui commencent d’ailleurs à se manifester. « Nous avons déjàreçu quelques demandes spontanées… Les personnes que nous hébergerons pourront louer les locaux pour une demi-journée, une journée ou beaucoup pluslongtemps, en général des périodes de six mois, renouvelables deux fois, ce qui constituera alors des contrats de longue durée. Nous serons à mêmed’accueillir cinq ou six personnes physiques sous ce type de contrat longue durée plus quelques-unes sous d’autres formes d’hébergement. Au total, ce sont de dixà douze personnes que nous pourrons ainsi recevoir. »

Rayon financement, la Région prendra d’ailleurs une part importante au projet. « Notre enveloppe totale sera de 800 000 euros pour la période comprise entre 2007 et 2013,ajoute Philippe Ledent. De notre côté, nous fournirons dix pour cent de cette somme (80 000 euros). Les 720 000 euros restant seront versés pour moitié par la Régionwallonne et pour l’autre moitié par le Feder. » Plus encore, le projet permettra à « Challenge » d’étoffer une offre que la sociétéqualifie d’intégrée. « Nous proposons plusieurs projets comme une coopérative d’activités, un village de créateurs ou encore le projet »Challenge Starter » qui peut fournir des prêts de lancement aux personnes désirant devenir indépendantes. À côté de cet accompagnement,l’incubateur est en quelque sorte un produit complémentaire. »

1. Challenge :
– adresse : rue de la Scierie, 32/1 à 6800 Libramont
– tél. : 061 28 75 41
– courriel : info@challengeonline.be
– site : www.challengeonline.be
2. BEP (bureau économique de la Province de Namur) :
– adresse : av. Sergent Vrithoff, 2 à 5000 Namur
– tél. : 081 71 71 71
– courriel : info@bep.be
– site : www.bep.be
3. Cabinet du ministre Jean-Claude Marcourt :
– adresse : place des Célestines, 1 à 5000 Namur
– tél. : 081 23 41 11
– courriel : info@marcourt.gov.wallonie.be
– site : www.marcourt.wallonie.be

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)