Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Deux rencontres européennes à Genval autour du logement"

22-07-2002 Alter Échos n° 124

Les 27 et 28 juin, Genval a accueilli la 14e rencontre des ministres du Logement de l’Union européenne et le 3e colloque des ministres européens sur le logement durable. Lecommuniqué final de la première rencontre insiste à plusieurs reprises sur la mise en œuvre d’une politique efficace pour éradiquer la pauvreté et promouvoirl’inclusion sociale. Il y est également question de la “mise sur pied par Eurostat d’une task force chargée de développer des méthodologies communes pour mieux comprendrele phénomène du sans-abrisme”. Par ailleurs, les ministres rappellent que la mise en œuvre du programme pour l’habitat et la poursuite du développement durable sontintimement liées et interdépendantes et que le développement d’établissements humains est une composante essentielle du développement durable. Enfin, notonsque la Belgique assure actuellement la récolte des statistiques sur le logement pour l’ensemble de l’Union européenne, en vue de les publier au second semestre 2002.
Le logement durable
Pour sa part, le Colloque sur le logement durable était coorganisé par le ministre wallon du Logement, Michel Daerden1, et le secrétaire d’État bruxellois au Logement,Alain Hutchinson2. Au côté des représentants des ministres européens du Logement, se sont joints les représentants des pays candidats à l’adhésionà l’Union européenne. Dans le communiqué final, “les ministres s’accordent pour reconnaître le logement durable comme un concept global mettant en œuvre une multitudede politiques sectorielles”. Plusieurs éléments contribuent à sa définition : le logement pérenne et adaptable, le logement soutenable (en termes financiers [loyersabordables] et psychologiques [cadre de vie interne et externe, mixité sociale]) et le logement “éco-efficient” (utilisation rationnelle de l’énergie [URE], matériauxrespectant l’environnement, etc.).
Pour répondre à cette définition de logement durable, les ministres admettent qu’il faudra fournir un effort considérable (vétusté des tours de logement,problèmes sociaux qui en résultent, etc.). À cette fin, les ministres envisagent de soutenir davantage les campagnes d’information et de sensibilisation, les projets pilotes etde favoriser l’échange des bonnes pratiques.
1 Cabinet de Michel Daerden, rue Kefer 2 à 5100 Jambes, tél. : 081 32 18 11, fax : 081 32 17 13.
2 Cabinet d’Alain Hutchinson, bd du Régent 21-23 à 1000 Bruxelles, tél. : 02 506 34 11, fax : 02 511 88 59, site : http://www.hutchinson.irisnet.be

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)